Mavericks

Luka Doncic écrit à nouveau l’histoire : 35 points, 10 rebonds et 11 passes en 26 minutes, si y’a pas +48 il nous fait une Chamberlain

La planète basket se remettait à peine de son immense et historique performance face aux Spurs… et Luka Doncic a remis ça. Il a remis ça d’une manière encore plus dominante, plus folle, plus Doncic. Car si les Mavericks n’avaient pas mis la branlée de l’année à des Warriors complètement apathiques, on serait peut-être en train de parler slovène à l’heure qu’il est.

22 points, 5 rebonds et 5 passes, à 7/8 au tir dont 5/6 à 3-points. Si vous êtes un humain normal vous ne validerez jamais ce genre de ligne de stats dans votre vie, si vous êtes un basketteur accompli vous y parviendrez peut-être face à la défense poreuse de Saint-Michel-la-Garonne, et si vous faites partie de l’élite la performance est possible à l’issue d’un match de NBA. Sauf que cette ligne de stats était bien celle de Luka Doncic… après un quart-temps. Après douze putain de minutes. Douze minutes de pure folie à l’issue desquelles les Mavs mèneront déjà… 44-16 face à des Warriors qui défraient tellement la chronique cette saison que les pauvres pourraient bien se retrouver malgré eux héros d’un documentaire de faits divers. Une démonstration comme on n’en a peu vu dans notre vie de fan, et on vous assure qu’on commence pourtant à avoir quelques souvenirs depuis le temps. Dans une zone hallucinante de confort, le ROY 2019 et de plus en plus légitime dans la course au MVP 2020 a plané sur ce premier quart et sur ce match comme Yann Arthus-Bertrand sur le monde et avec lui les Mavs n’ont donc fait qu’une bouchée de Guerriers qui pourront au moins se dire qu’ils ont vu le génie de leurs propres yeux. 22/5/5 à la fin du premier quart donc, et 33/5/6 à la mi-temps, histoire de valider le 74-38 des Texans, toujours plus sale dans la mise à mort, la mise à mort de Dubs privés de Draymond Green cette nuit et donc portés par leur franchise player Eric Paschall, toujours plus loin dans la mise à lol. En face les mecs s’étaient de toute manière arrêté de jouer pour prendre des photos du prodige, et l’on se demandait alors comment une telle soirée allait bien pouvoir se terminer…

« Malheureusement », la raclée historique infligée aux Warriors (plus gros différentiel de points encaissé par les Dubs en une mi-temps depuis 1990) aura pour effet de permettre à Luka Doncic de se reposer durant tout le dernier quart d’heure du match, regardant ses coéquipiers terminer leur adversaire comme des vautours terminant la carcasse d’une biche embrochée. Au final ? 35 points, 10 rebonds, 11 passes et 3 steals en… 26 minutes, tout simplement le triple-double avec plus de trente points le plus rapide de toute l’histoire. Son septième de la saison au passage, le quatrième back-to-back de triples-doubles à plus de 35 points depuis bientôt quarante ans, et nous on va clairement commencer à gratter le Livre des Records spécial Luka car l’ouvrage a de bonnes chances d’aller taper dans les 1000 pages. On aura le temps de revenir sur tout ça, avec le recul nécessaire rappelant par exemple que les deux derniers matchs du gosse ont eu lieu face à deux des équipes les plus claquées du game cette saison, mais pour l’instant on s’assoit, on inspire, on expire. Leeentement. On inspire, on expire. Leeeentement…

Regard angélique, talent all-time à 20 ans seulement et performances déjà légendaires, ce serait manquer de respect au gamin de dire qu’il est simplement en avance sur son temps. Car dans une époque du tout pour le chiffre, Luka Doncic réussit depuis quelques semaines à dépasser tout ce à quoi l’on pouvait s’attendre, et peut-être même tout ce que l’on a connu jusque-là. La suite ? Alors maintenant tout de suite là, ce sera un Spedifen 400, parce que le salop nous a bien fait tourner la tête.

stats warriors 21 novembre stats mavericks 21 novembre

1 Comment

1 Comment

  1. Djohn-konkakk

    21 novembre 2019 à 11 h 35 min at 11 h 35 min

    Quand j’ai demandé du viagra à mon pharmacien il m’a conseillé le NBA League Pass. Merci Luka !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top