Old-School

Le 19 novembre 2004, on assistait au « Malice at the Palace » : voici cinq autres bastons qui ont frappé les esprits depuis

malice at the palace

Souvent imitée, mais jamais égalée. Et c’est très bien comme ça.

Source image : YouTube

« Malice at the Palace ». Quatre mots seulement, mais quatre mots qui sont synonymes de terreur en NBA. Le 19 novembre 2004, la Grande Ligue a connu l’un des pires épisodes de son histoire avec cette énorme baston entre les Pistons, les Pacers et des membres du public de Detroit. Depuis, personne n’a oublié mais on a quand même voulu « faire honneur » à cet événement marquant, en revenant sur quelques-unes des plus grosses embrouilles de ces dernières années. 

16 décembre 2006 : Knicks – Nuggets

Si le Madison Square Garden est la Mecque du basketball, la mythique salle new-yorkaise est également un grand lieu de la boxe. Du coup, le 16 décembre 2006, Carmelo Anthony décide de faire d’une pierre deux coups. À l’époque, Melo évolue encore aux Nuggets aux côtés de la légende J.R. Smith. Et c’est justement avec notre Gérard adoré que tout commence, lui qui est victime d’une grosse faute de Mardy Collins en contre-attaque. Frustré, Smith se relève immédiatement pour dire deux mots à Collins. Derrière les choses s’emballent avec notamment un gros one-on-one entre le minimoy Nate Robinson et Gérard. Les deux se rentrent dedans et finissent par se jeter sur les photographes installés ligne de fond. C’est très chaud ! Ensuite, la tension retombe un peu et c’est précisément à ce moment-là que Carmelo Anthony lâche une patate dans la face de Mardy Collins. Boum ! Comme vous pouvez l’imaginer, ça repart de plus belle, avec plusieurs joueurs des Knicks qui veulent se farcir Melo. Résultat, tous les joueurs présents sur le terrain sont expulsés. Allez hop, carton rouge pour tout le monde !

21 mars 2017 : Raptors – Bulls

Serge Ibaka vs Robin Lopez, ça vous dit comme combat ? Le 21 mars 2017, les deux intérieurs ont montré leurs talents de combattant en s’envoyant des patates dans la gueule à la fin du troisième quart-temps d’un match entre les Raptors et les Bulls. À l’origine de l’embrouille, un premier échange de petits coups, avec un Lopez particulièrement frustré qui tape la balle des mains de Serge. Forcément, ça commence à chauffer derrière et c’est là que les deux en viennent vraiment aux mains. La première vraie droite est envoyée par Robin, et derrière Ibaka répond en bonne et due forme. Les deux sont ensuite séparés par les autres joueurs, mais sont évidemment obligés de rejoindre les vestiaires.

2 juillet 2018 : Australie – Philippines

On sort de l’univers NBA pour faire un focus sur cette baston d’une violence rare entre Australiens et Philippins lors d’un match de qualification pour la Coupe du Monde 2019 à Manille. Si vous voulez l’illustration d’une vraie bagarre générale, celle-ci est vraiment pas mal dans le genre. La preuve, on a droit à pas moins de 13 expulsions au total ! On assiste à du grand n’importe quoi, avec notamment un Thon Maker en mode kick-boxing, des objets qui volent et de nombreux joueurs des deux équipes qui se rentrent dedans. Ça part véritablement dans tous les sens et la situation n’est plus du tout sous contrôle. Un vrai chaos, qui est parti d’une altercation entre Roger Pogoy (Philippines) et Chris Goulding (Australie). C’est clairement la plus grosse bagarre observée sur un terrain de basket depuis « The Malice at the Palace ».

20 octobre 2018 : Lakers – Rockets

Chris Paul et Rajon Rondo, on sait qu’ils ne sont pas très potes dans la vie. Si vous voulez une preuve, il suffit de regarder cette grosse embrouille entre les deux, qui date du 20 octobre 2018. Dans le premier match de LeBron James au Staples Center sous les couleurs de sa nouvelle franchise des Lakers, CP3 et Rajon volent la vedette au King en se tapant un round de boxe dans le dernier quart-temps, le tout sous les yeux d’un certain Floyd Mayweather. Tout commence avec un Brandon Ingram énervé, qui pousse gentiment James Harden après une faute sifflée contre lui. Forcément ça se fritte un peu derrière, jusqu’à ce que Paul et Rondo se retrouvent en tête-à-tête. C’est là que CP3 met le doigt dans le visage de son grand copain, qui aurait craché sur le meneur des Rockets. La suite, c’est une droite de Rondo, avec Paul qui répond comme il peut dans l’embrouille générale, et surtout un Ingram qui revient dans le tas pour en mettre une. LeBron tente de jouer les pacifistes en retenant son pote du banana boat, et les choses finissent par se calmer.

11 mars 2019 : Cavaliers – Raptors

Ah bah tiens, on retrouve notre ami Serge Ibaka. Il devrait peut-être penser à une reconversion le garçon parce qu’il n’est pas mal quand il s’agit d’utiliser ses poings. Cette fois-ci, la scène se déroule à Cleveland le 11 mars 2019. Le troisième quart-temps est sur le point de se terminer, et Ibaka tombe au sol sur une longue passe de l’un de ses coéquipiers. Tout d’un coup, il se relève et s’en prend directement par derrière à Marquese Chriss, son adversaire direct sur l’action. On le voit même le prendre au niveau de la gorge. C’est le début d’une très grosse embrouille où les deux s’échangent des patates juste devant le public de Cleveland. Peut-être le plus gros highlight de la saison dernière à Cleveland, d’autant plus que les Cavaliers ont réussi à remporter le match, ce qui n’est pas arrivé souvent en 2018-19.

Comme vous pouvez le constater, il arrive qu’un parquet de basket se transforme en terrain de street fight. Les bastons, que ce soit en NBA ou ailleurs, ça arrive et il y en aura d’autres. Mais si certaines petites embrouilles sont parfois sympathiques à voir, on espère bien évidemment ne jamais assister à un « Malice at the Palace II ». 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top