Sixers

Ben Simmons devrait manquer les trois prochains matchs des Sixers : l’épaule a fait crac, bonne excuse pour refuser les tirs

Ben Simmons

Pour refuser « encore plus » de tirs.

Source image : YouTube

Dans la nuit de mercredi à jeudi, les Sixers de Philadelphie se déplaçaient dans l’Utah pour rendre visite à Rudy Gobert et Donovan Mitchell et les hommes de Brett Brown se sont… inclinés dans un match serré. Mais la vraie mauvaise nouvelle ce n’est pas la défaite, mais la sortie sur blessure de Ben Simmons. 

C’est pourtant sur une action en apparence anodine que le point forward de Philly s’est fait mal. Balle au poste bas pour Ben, Royce O’Neale au marquage, et une tentative d’enfoncement comme on en voit des dizaines lors de chaque nuit de NBA. Le contact semble banal mais l’Australien grimace rapidement, lâche la balle pour un coéquipier, se tient l’épaule droite et finit par quitter le terrain. Il sortira quelques minutes plus tard ne reviendra pas sur le parquet de la Vivint Smart Home Arena. Et le verdict est tombé cette nuit pour le numéro 25 de Philadelphie : entorse mineure et trois matchs d’arrêt. Petit coup dur tout de même pour des Sixers qui avaient entamé la saison de la plus belle des manières avec un bilan parfait de cinq victoires et zéro défaite. Le sophomore rookie de l’année 2018 était pour sa part dans ses standards statistiques, avec du boulot dans tous les compartiments de jeu et un élégant 13,1 points, 5,4 rebonds, 6,9 assists et 3 steals de moyenne. Ajoutez à cela de la grosse défense sur plusieurs postes et un casse-tête pour les équipes adverses, à savoir comment défendre sur un meneur de 2m08.

Les Sixers devront donc combler pour au moins trois matchs l’absence de Ben Simmons. Josh Richardson, fraîchement arrivé cet été, pourra subvenir aux besoins de son équipe, puisqu’il avait déjà effectué l’an dernier à Miami quelques piges à la mène. Quelques minutes supplémentaires pourraient également être confiées à Raul Neto (30 minutes face au Jazz), même si le meneur de jeu brésilien semble un peu léger pour assurer dans les matchs serrés, en témoigne sa seconde mi-temps transparente avant-hier. Une dernière possibilité serait de sortir du placard Trey Burke, lui qui n’a toujours pas mis un pied sur un terrain de basket pour la saison 2019-20. Mais peu importe le poste 1 présent sur le terrain de Philadelphie, la mission principale confiée à ce dernier sera finalement de nourrir tour à tour Joel Embiid et Tobias Harris. Les quatre prochains matchs des hommes de Pennsylvanie ? Un déplacement chez les Nuggets cette nuit, la réception des Hornets dimanche puis celle de Cleveland mardi, pour finir en voyage du côté d’Orlando mercredi prochain. Les Sixers peuvent viser sans prétention trois victoires sur cette série, et le meneur australien pourrait faire son retour contre le Magic.

Plus de peur que de mal finalement pour les fans de Philadelphie. Une absence de seulement trois matchs semble anecdotique par rapport aux traumatismes que la franchise avait connu ces dernières années. On rappelle, entre autres, que Joel Embiid avait tout bonnement manqué ses deux premières saisons dans la grande Ligue avant de jouer pour seulement 31 matchs dans sa troisième année. Même frayeur pour Ben Simmons avec une fracture du pied droit en 2016, quelques jours seulement avant le début de sa (première) saison rookie. On va donc relativiser.

Source texte: NBCSports

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top