Pelicans

Zion Williamson rappelle qu’il sera bientôt de retour : attention à ne pas enterrer la bête trop vite, plus c’est long plus il a faim

Zion Williamson

A force de le critiquer, on va finir par l’énerver.

Source Image : YouTube

Ce début de saison a notamment été marqué par les performances fantastiques de certains rookies. Kendrick Nunn à Miami, Ja Morant aux Grizzlies ou encore P.J. Washington à Charlotte, tous ces gamins nous feraient presque oublier que la véritable star de cette Draft 2019 n’a toujours pas foulé les parquets NBA pour une rencontre officielle. Cependant, Zion Williamson a tenu à rappeler qu’il ne faudra pas l’oublier, plus motivé que jamais à sortir les Pelicans des bas fonds de la Conférence Ouest.

Zion Williamson est LE rookie à suivre cette saison. Et si ce n’est pas possible pour l’instant à cause de sa blessure au ménisque, qui le tiendra écarté des parquets encore quelques semaines, il ne faut pas pour autant l’oublier, ni même oser prononcer le mot « bust » à son égard. Des critiques récentes qui ne lui ont pas plu, ainsi il a tenu à répondre dans une interview livrée à The Athletic :

« Je suis déterminé à revenir plus fort que jamais, je ne suis pas condamné à rester blessé toute ma vie »

Effectivement, s’il est légitime de s’interroger sur sa capacité à rester longtemps à un haut niveau en NBA, il ne faut pas enterrer la bestiole tout de suite. Rappelons que le gars est un freak du genre jamais vu depuis LeBron et que malgré ses pépins physiques, il n’a toujours que 19 ans et une soif de réussite immense et intacte. Au regard de ses capacités et de sa pré-saison, il n’y a aucun doute sur le fait qu’il performera dès son arrivée en NBA. Jusqu’à quand et de quelle manière, l’avenir nous le dira, là est plutpot la question à vrai dire.

Il est vrai cependant que son équipe aurait bien besoin de lui. Car malgré un Brandon Ingram en mode MIP… les Pels peinent à gagner. Si le calendrier n’a pas été favorable jusque-là, il n’en demeure pas moins que leur bilan, en l’état actuel des choses, est d’une seule petite victoire pour six défaites. Zion n’est pas pour autant inquiet quant à la future réussite de la franchise et souligne qu’il n’a pas besoin de précipiter son retour pour que son équipe gagne.

« It’s a long season. This isn’t like college or something where it’s 30 games. It’s 82 games, so I don’t really see a need to rush back.”

« C’est une longue saison. Ce n’est pas la même configuration qu’à l’université où l’on ne joue que 30 matchs. C’est 82 matchs et c’est pour cela que je n’ai pas à précipiter mon retour »

Cela dit, cette blessure n’arrive pas au bon moment. S’il a été colossal en pré-saison avec notamment 22 points et 10 rebonds de moyenne à 3000% au tir lors de son dernier match, il a néanmoins commencé à ressentir des douleurs. Il raconte :

« I felt some soreness. I went and got it checked out, and I found out. »

« J’ai ressenti quelques douleurs. Je suis sorti pour me faire examiner et j’ai trouvé ce que j’avais »

Peut-être un mal pour un bien au final car il vaut mieux prévenir que guérir. Si son genou avait pété en plein match, il en aurait sûrement eu pour beaucoup plus que six à huit semaines. Une chose est sûre, c’est que Iron Zion est plus déterminé que jamais à écraser ses adversaires et à mener son équipe vers la victoire dès qu’il reviendra. Soigne-toi bien Zion et reviens aussi fort que lorsque tu nous as quitté, nous on  a hâte hein.

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top