Wizards

Isaiah Thomas redécouvre la joie du cinq majeur : première étape avant de redevenir le joueur d’avant ?

Isaiah Thomas

C’est John Wall qui va s’inquiéter.

Source image : Youtube

Après deux années de pure galère au sein de la NBA, entre blessures et mauvais environnements, Isaiah Thomas retrouve enfin un semblant de carrière au sein des Wizards. D’ailleurs, il effectuait son retour en tant que titulaire hier contre les Pistons. Le meneur en profitait alors pour remercier la franchise qui lui a offert cette chance.

Enfin une bonne nouvelle lorsqu’on parle de Isaiah Thomas, ça faisait longtemps. On a quand même affaire ici à une dégringolade de carrière d’une violence rare. Mais l’ancien des Celtics a su se remettre sur pieds en obtenant un nouveau contrat au minimum vétéran dans la capitale cette année. Une belle opportunité pour lui de retrouver confiance dans une équipe en reconstruction et sans vraiment de pression pour gagner les matchs ou obtenir une place en Playoffs. IT avait déjà effectué quatre matchs avec les Sorciers depuis le 26 octobre, mais cette fois-ci, c’est en tant que titulaire qu’il débutait la rencontre face aux Pistons hier soir. Une belle réussite pour le joueur de 30 ans, après ces deux années où rien n’allait. Alors, The Little Guyen en a profité pour faire ses preuves à la Capital One Arena avec une jolie feuille de stats de 9 points, 6 passes, 2 rebonds, 1 interception et 1 contre en 24 minutes. Plutôt pas mal pour un retour, et une belle win arrachée, 115-99 face à des Pistons en forme en ce début de saison. D’autant plus, que le meneur pourrait enchaîner les apparitions dans le starting five. Avec la blessure de John Wall et le faible apport de Ish Smith en tant que titulaire cette saison, il y a peut-être un coup à jouer pour Thomas. Alors on prend le nain de rechange à Washington et on le place dans le cinq majeur. Quoi qu’il advienne, l’ancien candidat au MVP tenait à remercier la franchise de la capitale pour lui avoir accordé cette chance au micro de Fred Katz de The Athletic.

« Les deux dernières années ont été dures, je ne vais pas vous mentir. Ça m’a fait mal mais la tempête ne peut pas durer éternellement et le soleil doit se lever un jour. J’ai beaucoup de foi en Dieu et je sais qu’il nous fait affronter des obstacles que l’on peut toujours surmonter. J’ai la chance d’avoir un bon cercle d’ami et une belle famille autour de moi. Ils m’ont beaucoup aidé ces deux dernières années. […] Je suis passé d’une moyenne de 30 points par match à un contexte totalement différent où je jouais 20 minutes de moyenne ou bien je jouais sans ballon. Tout était contre moi et c’était dur mais j’ai essayé de m’en sortir comme je pouvais. […] J’ai choisi les Wizards parce qu’ils m’ont regardé dans les yeux et m’ont dit qu’ils me donneraient une chance et je ne les remercierai jamais assez. »

On imagine la délivrance pour Isaiah Thomas, qui vivait un véritable calvaire depuis son départ de Boston. On rappelle tout de même qu’en 2017, Isaiah sortait de la meilleure saison de sa carrière. Rien d’étonnant lorsqu’on voit les moyennes du garçon, avec 28,9 points et 5,9 caviars par rencontre. Le tout en atteignant les finales de Conférences avec les C’s. Après cette épopée, il se voyait envoyé à Cleveland avec une vilaine blessure à la hanche. Entre ce pépin physique et l’ambiance qui régnait chez les Cavs, ce fut une expérience terrible pour le meneur, tradé chez les Lakers en février. Il enchaînera ensuite avec les Nuggets, où il jouera seulement douze rencontres pour ensuite être gentiment viré de la rotation. La descente aux enfers continuait pour IT, et ce sera finalement les Wizards qui arriveront pour le sauver comme par magie.

C’est peut-être enfin la renaissance de Isaiah Thomas. Franchement, on commençait à désespérer pour le meneur, qui n’en finissait plus de descendre les échelons en NBA. Et qui sait, peut-être retrouvera t-il son niveau et Washington aura enfin ce fameux meilleur backcourt de l’Est…

Source texte : Washington Wizards et The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top