Nets

Timothé Luwawu-Cabarrot signe un two-way contract chez les Nets : il va falloir vite percer avant que Kevin Durant revienne

Timothé Luwawu-Cabarrot bleus

Il faudra pas trop compter sur le leadership de Kyrie Irving pour progresser quand même.

Source image : Youtube/FFBB

À l’heure du commencement de la saison régulière, les franchises possèdent déjà les 15 joueurs qui composent leur roster. Seulement, la Ligue autorise la signature de deux two-way contracts supplémentaires, pour venir compléter l’effectif en cas de pépins. C’est ainsi que Timothé Luwawu-Cabarrot se retrouve à Brooklyn.

Ça commence à faire pas mal de voyages pour Timothé Luwawu-Cabarrot. En attaquant ce qui est sa quatrième saison en NBA, TLC a vu du pays. En effet, l’ailier a tout simplement traversé les États-Unis au long de ses quelques années de carrière. Il débute à l’Est avec Philadelphie, pour ensuite passer de l’autre côté chez le Thunder avant de finir la saison à Chicago. Aujourd’hui, le Français retrouve la cote Atlantique, à Brooklyn exactement. Ouf de soulagement pour l’ailier qui reste sur le bon continent et entretiens ses chances, d’un jour intégrer réellement le roster d’une franchise NBA. Car, malgré la signature de ce two-way contract, ça s’annonce compliqué pour choper un contrat garanti chez les Nets. Après un été mouvementé, la franchise de Brooklyn possède un effectif bien complet et un petit ailier viendra ensuite reprendre sa place de titulaire. Un certain Kevin Durant, il n’est pas mauvais, si vous ne connaissez pas n’hésitez pas à aller voir quelques highlights. Et pour ses débuts, Timothé va devoir faire ses preuves en G League chez les Long Island Nets.

Un retour dans la petite ligue pour notre Frenchie, qui y avait déjà fait un tour avec les 87ers du Delaware pendant la saison 2016-17. À l’époque, il présentait une moyenne de 10,3 points, 4 rebonds, 2,7 passes décisives et 1,7 interception en 27,1 minutes par match. Un rendu en demi-teinte mais c’était il y a maintenant trois ans. Le numéro 24 de Draft à depuis progressé et on compte sur sa polyvalence pour lui permettre de se mettre en lumière cette année. On connaît le potentiel du bonhomme et il a besoin de temps de jeu pour l’exprimer pleinement. On espère alors qu’il aura l’occasion de faire quelques allers-retours entre les Long Island Nets et Brooklyn afin de s’illustrer avec une équipe NBA. L’ailier de 24 ans peut aider dans beaucoup de domaines mais c’est aussi un peu le problème. Bon partout, excellent nul part, telle est la dure loi de la polyvalence à tout prix. Et malgré les 50 parties au cours de la saison 2018-19, partagée entre les Bulls et le Thunder, TLC s’est montré discret.  Il enregistre une moyenne de 4,6 petits points et 1,9 rebonds par soir. Bien sûr, il faut pondérer avec les 13 minutes et quelques qui lui étaient accordées, mais ces statistiques restent décevantes. On croise les doigts pour qu’il puisse enfin se développer et faire ses preuves sur les parquets de la Grande Ligue, car on sait qu’il y a du potentiel et le Français a du mental à revendre.

Une nouvelle opportunité s’offre à Timothé Luwawu-Cabarrot et il va falloir cravacher pour convaincre les Nets et obtenir ce fameux contrat garanti. On lui souhaite bonne chance et on se dit que le légendaire leadership de Kyrie Irving ne pourra que l’aider à progresser.

Source texte : Brooklyn Nets

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top