Conseils des experts

Preview TrashTalk Fantasy League 2019-20 – édition Denver Nuggets : une valeur sûre qui frise les 200 kilos, et le reste on verra

Nikola Jokic

Ils parlent de qui là ? De Millsap ?

Source image : NBA League Pass

Dès le 22 octobre prochain la TrashTalk Fantasy League redeviendra votre principal souci du réveil, celle qui définira votre humeur de la journée. L’occasion de faire un point complet, franchise par franchise, sur ces mecs qui pourraient faire de votre vie un vrai conte de fées la saison prochaine. Zoom du jour sur les Denver Nuggets, leur ogre serbe et leur meneur payé comme un Hall Of Famer.

T’es pas encore inscrit à la TTFL ?! Par ici !

Un meneur-pivot de 2m15 et 200 kilos, un meneur-sniper en quête de gloire et un potentiel MIP, voilà pour les trois joueurs à surveiller de près cette année en TTFL à Denver. Rajoutez à cela Gary Harris et son gros nez, Paul Millsap et son gros QI puis Michael Porter Jr. et sa grosse… hype et vous obtenez une équipe parmi les plus excitantes de la Ligue au moment de confectionner vos decks.

# Nikola Jokic – Moyenne TTFL l’an dernier : 38,9 points

  • Difficile de passer outre le pick Jokic depuis deux ans. Le bonhomme a débarqué en NBA comme un hélico tombe sur votre maison et mis à part les quelques fringales dues à quatre repas seulement ingérés dans la même journée… Nikola Jokic vous rendra heureux en TTFL. On se passera de commentaires pour le coup, et on vous remettra simplement ici ses stats face à Phoenix il y a quasiment un an jour pour jour : 35 points, 12 rebonds, 11 passes, 11/11 au tir et 11/12 aux lancers. Bruh.
  • Attention tout de même à plusieurs choses avec le groniko. Les Nuggets ont des objectifs très haut alors, premièrement, ne comptez pas sur Mike Malone pour le rappeler sur le terrain en deuxième mi-temps quand Denver mènera de 32 face aux Hornets. Deuxièmement, on sait que le gars est un sanguin et il a déjà carotté quelques joueurs en prenant de sales disqualifiantes laissant les adeptes de TTFL dans une misère sans nom. Globalement vous êtes un sacré malchancuex si vous tapez moins de 30 pions avec Jokic, mais dîtes-vous que ça arrivera quand même de temps en temps, le suspense est à son comble.

# Jamal Murray – Moyenne TTFL l’an dernier : 24,9 points

  • Une première saison pour découvrir, une deuxième pour s’affirmer, la troisième pour aller gratter un contrat. Quid de cet épisode 4 qui s’annonce ? Pour beaucoup Jamal Murray a une belle gueule de MIP cette année, et les cartons devraient s’accumuler pour le sniper gourmand des Nuggets. Les matchs à quarante pions pourraient bien être légion, ça sent le pick premium assez rapidement à la reprise…
  • Comme tout bon shooteur qui se respecte, Jamal Murray a aussi ses jours sans, d’autant plus qu’il est encore très jeune et donc capable de déconnecter. Vous les voyez les matchs à 6/22 dont 2/11 du parking ? Nous aussi, et on sera là pour se moquer si vous l’avez pris en TTFL.

# Jerami Grant – Moyenne TTFL l’an dernier : 21,3 points

  • Plutôt Jerami que Paulo, oui. Car si le second est clairement sur la pente descendante statistiquement parlant, le premier est dans la situation exactement opposée. Solide dessous car plus haut que quasiment tout le monde dès qu’il décolle, adroit de loin sans forcément abuser du tir, Jerami a une belle gueule de bonne surprise en TTFL car il score à haut pourcentage tout en aimant ajourer à sa ligne de stats un paquet de rebonds, quelques contres et quelques vols de ballon. Typiquement le genre de mec à pick si un jour Jokic ou Millsap est absent, on parierait presque que le mec ira même chercher un ou deux top picks dans la saison.
  • On reste quand même sur du pick moyen qui, s’il sera souvent le facteur X de son équipe, sera très loin d’être l’option n°1 des Nuggets. On vous conseillera donc plutôt de partir sur de la valeur sûre type Jokic voire Murray, et de miser sur Jeje uniquement si la match-up ou des absences vous l’indiquent.

# Client mystère – Paul Millsap : on aurait pu vous parler de Michael Porter Jr. qui pourrait enjailler nos nuits plus vite que prévu, on aurait pu vous parler de Gary Harris que l’on oublie souvent au moment de mentionner les leaders de ce groupe, mais on partira plutôt sur ce bon vieux Paul Millsap. Le « souci » avec PM ? C’est finalement qu’il est en train de devenir ce joueur qui n’a plus besoin de scorer pour faire gagner son équipe. Et si le profil est très recherché par un coach NBA, il l’est beaucoup moins par les joueurs de TTFL. 23 points de moyenne la saison passée, probablement un peu moins cette année, mais comme Jerami Grant il sera à surveiller les soirs où il n’aura d’autres choix que de prendre ses responsabilités en attaque.

Et si vous souhaitez des infos quotidiennes sur la TTFL ? Un compte Twitter à suivre, celui du Lab ! Vous y retrouverez tout ce qu’il faut savoir sur la TrashTalk Fantasy League, avec la touche de sympathie habituelle.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top