MIP Rankings

MIP 2019-20, les pronostics de la rédaction : qui pour succéder à Pascal Siakam ?

pascal Siakam

On sait juste que ce ne sera ni Melo, ni John Wall.

Source image : NBA League Pass

A l’aube d’une saison qui s’annonce une nouvelle fois explosive, la rédaction de TrashTalk s’est évidemment laissé aller au petit jeu des pronostics. MVP, MIP, ROY, COY, DPOY et 6thMOY, six trophées qui n’attendent que d’être soulevés à nouveau. Giannis Antetokounmpo, Pascal Siakam, Luka Doncic, Mike Budenholzer, Rudy Gobert et Lou Williams attendent leurs héritiers, avec notamment… quatre d’entre eux qui viseront le back-to-back, voire la passe trois pour certains. Qui seront les héros de cette nouvelle saison ? La Team TrashTalk doit-elle ouvrir un cabinet de voyance ? On vous laisse étudier tout ça, et vous pourrez en juger dans quelques mois.

On enchaîne avec le trophée de MIP, aka le joueur qui nous offrira cette saison la progression la plus folle. Pascal Siakam l’année passée, « insérer un nom » cette saison, et on vous remet évidemment nos pronostics N-1, histoire de prouver qu’on assume même au plus profond de nos conneries…

David : Bam Adebayo

Avec le départ d’Hassan Whiteside cet été, Bam Adebayo valide définitivement son statut de premier choix au poste de pivot du côté de South Beach. L’occasion de confirmer ses grosses qualités qui collent à la NBA actuelle entre athléticité et versatilité défensive. Troisième saison dans la Ligue, plus de temps de jeu, le Heat qui se redéfinit autour de Jimmy Butler qui va chercher ses nouveaux lieutenants… le cocktail semble sympathique pour qu’Adebayo fasse Bam (C’est bon, je sors) et explose cette année avec plus de 14 points, 9 rebonds et 1,5 contre. Et les Playoffs, ce qui pèse aussi dans la balance si la progression individuelle s’accompagne de résultats collectifs.

Bastien : Jayson Tatum

Le titre de Meilleure Progression de l’année est souvent donné à un joueur qui se rapproche du statut de All-Star dans sa conférence. Après une année rookie séduisante suivie par les doutes de sa saison sophomore, Gézon est enfin libre et va pouvoir déployer ses ailes. Boston a besoin de son scoring, Boston a besoin de son talent, Boston pourrait être un invité surprise sur le podium de la Conférence Est et avec un Tatum en deuxième meilleur marqueur de son équipe le script est déjà placé. Reste à voir s’il montera à 20 ou 22 points de moyenne, mais il est venu le temps du décollage pour le crack formé à Duke.

Alex : Terry Rozier

Il tournait à 9 points, 4 rebonds et 3 passes de moyenne en 22 minutes par soir la saison dernière. Il a le potentiel pour produire bien plus. D’autant plus qu’il va voir son temps de jeu et ses responsabilités décuplées chez les Hornets. Scary Terry a de quoi se régaler individuellement – collectivement c’est moins sûr – et va vouloir nous montrer qu’il est digne d’une place de titulaire au poste 1 en NBA.

Ben : OG Anunoby

Petit pari de la saison concernant le Britannique qui va avoir la lourde tâche de remplacer Kawhi Leonard dans l’effectif des champions en titre. Mettons nous d’accord tout de suite, personne ne remplace Kawhi Leonard mais, outre son blase excessivement stylé, OG va disposer de la scène parfaite pour s’exprimer à Toronto cette saison. S’il passe de 7 points et 3 rebonds de moyenne à du 15/7/3 on pourra déjà commencer à causer d’autant qu’il pourra demander des conseils au lauréat 2019 tout au long de la saison.

Nico : Bam Adebayo

L’heure est venue pour Bam Adebayo. La saison dernière, le pivot du Heat a pris le pouvoir sur le poste cinq en profitant notamment des pépins physiques d’Hassan Whiteside. Mais ensuite, il a réussi à garder sa place chez les titulaires et le Heat a décidé de se débarrasser de Côte Blanc durant l’été. Du coup, Adebayo a plus que jamais les clés de la peinture et à 22 ans, il va en profiter pour sortir une grosse troisième saison dans un rôle plus important et avec des stats bien plus élevées que celles de la saison dernière. Avec ses qualités athlétiques, sa mobilité et sa capacité à défendre sur plusieurs postes, il possède un profil très intéressant mais je pense qu’il va aussi peser plus en attaque, le tout au sein d’une équipe de Miami qui va retrouver les Playoffs. Bam Adebayo a devant lui une excellente opportunité pour exploiter son très grand potentiel, et il ne va pas la laisser passer.

Giovanni : Brandon Ingram

Grosse cote car le maigrichon tournait déjà la saison passée à 18 points de moyenne, mais avec la présence de Lonzo + Jrue à la baguette et la place que pourrait faire Zion dessous, Brandon Ingram a de belles chances de devenir le leader offensif de ces Pelicans diablement stylés. On ne va pas se mentir, j’ai sauté très tôt dans le wagon Ingram, je l’avais d’ailleurs mis… MIP la saison passée, et même si l’épisode beigne dans la gueule de CP3 m’a un peu déçu, ce trade en Louisiane me hype à mort. On part sur un petit 24 points de moyenne dans une équipe qui pourrait jouer les trouble-fêtes si la mayo prend, et dans ce cas on pourra alors se poser et discuter de ce fameux trophée de MIP. Et au pire des cas, on y retournera la saison prochaine hein.

Deux Bam, un Ingram, un Jayson, un Terry et un petit anglais. Et pour vous ça donne quoi ? On vous laisse nous dire ça en commentaires, qu’on puisse se marrer tous ensemble dans quelques mois ?

4 Commentaires

4 Comments

  1. Miguel

    16 octobre 2019 à 14 h 19 min at 14 h 19 min

    Pourquoi pas Dejounte Murray ? Il revient certes de blessure mais il a un gros potentiel et il peut vraiment être l’élément qui permet aux spurs de continuer à aller en playoffs !

  2. LE BOULCH

    16 octobre 2019 à 14 h 51 min at 14 h 51 min

    Je pense que Caris LeVert peut être un très bon profil de MIP. Avec toutes ces qualités et si son physique suit pour moi il est le favori avec Gézon.
    Avec Kyrie à la mène il peut très bien s’éclater et nous sortir plus de 20 points de moyenne facile

  3. Hugo Laurent

    16 octobre 2019 à 19 h 48 min at 19 h 48 min

    Vous allez être mal quand D Rose va (re) atteindre 20pts 7 passes par match, après sa galère ça peut valoir un MIP?

  4. el barbudo

    16 octobre 2019 à 20 h 02 min at 20 h 02 min

    1 Shai Gilgeous Alexander (saison sophomore, équipe qui devrait jouer les bas-fonds de l’Ouest, mais il devrait réaliser un bond statistique énorme, et pour peu que le Thunder déjoue quelques pronos au niveau du classement…)

    2. Caris Levert (déjà une grosse progression l’an dernier, mais une blessure qui l’a stoppé en plein élan. Il va reprendre là où il s’en était arrêter en play off, et palier haut la main l’absence de KD cette saison)

    3. Bam Adebayo (oui, il va se régaler cette saison, surtout avec l’ajout de Butler dans l’équipe, mais je ne vois pas Miami réaliser une grande saison collectivement, et sa progression pourrait être liée aux résultats collectifs).

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top