Nets

Les salaires des Brooklyn Nets pour la saison 2019-20 : les Nets avaient un sacré budget cet été, et ils se sont fait plaiz

Salaires Brooklyn Nets

Kyrie Irving ? 136,5 millions sur quatre ans. Kevin Durant ? 164,3 millions également sur quatre ans. Alleeeez.

Source image : montage via CC0 Public Domain via www.publicdomainpictures.net

Parmi les grands gagnants de l’été, les Nets tiennent une place de choix. Grâce à sa marge salariale, la franchise de Brooklyn a pu recruter du très lourd avec les arrivées de Kevin Durant et Kyrie Irving. Alors forcément, le tableau des salaires a pas mal évolué. On fait le point. 

Petit guide pratique sur le Salary Cap et les Exceptions

Source : Basketball Insiders

Afin de bien comprendre les salaires et types de contrats distribués, nous vous rappelons que vous pouvez accéder aux définitions des options, en cliquant sur les liens ci-dessous :

___

Situation financière par rapport au cap

  • Le seuil de la Luxury Tax est fixé à 132,627,000$ cette année.
  • Le Salary Cap de la NBA est fixé à 109,140,000$ cette année.
  • Avec 126,075,457$ prévus contractuellement cette saison, les Nets ont désormais une grosse masse salariale mais possèdent encore une petite marge par rapport à la Luxury Tax. Logique vu les contrats XXL qui ont été signés cet été. Il faut savoir aussi que les Nets sont limités par un hard cap à 138,928,000$ suite au sign & trade impliquant Kevin Durant.
  • Il y a du beau monde qui est arrivé à Brooklyn cet été, du très beau monde. Le manager général Sean Marks avait fait le nécessaire afin d’avoir la marge salariale suffisante pour signer du très très lourd. Kyrie Irving ? Boum, recruté pour 136,5 millions sur quatre ans. Kevin Durant ? Alleeeez, sign & trade avec les Warriors et D’Angelo Russell, avec un contrat de 164,3 millions sur la même durée. À ça, vous ajoutez le recrutement de leur pote DeAndre Jordan pour quatre ans et environ 40 millions, et vous obtenez un tout nouveau trio à 80 millions pour la saison à venir, et même plus pour les années suivantes. Heureusement pour les comptables des Nets, derrière c’est propre dans les finances avec pas mal de petits contrats. On peut parler aussi du deal de Spencer Dinwiddie, prolongé pour 34 millions sur trois saisons il y a quelques mois, une bonne affaire étant donné la qualité du joueur.

Joueurs sous contrats garantis pour la saison suivante : 7

  • Kevin Durant
  • Kyrie Irving
  • Spencer Dinwiddie
  • DeAndre Jordan
  • Caris LeVert
  • Rodions Kurucs
  • Nicolas Claxton
  • Avec les signatures sur le long terme de Kevin Durant, Kyrie Irving et DeAndre Jordan cet été, les Nets possèdent une nouvelle colonne vertébrale pour les saisons à venir. Ces trois joueurs vont s’ajouter à d’autres pièces importantes du roster pour le présent et le futur. On a parlé juste au-dessus de l’extension de Spencer Dinwiddie, mais Caris LeVert a également prolongé durant l’intersaison, pour un montant de 52,5 millions de dollars sur trois ans. Son nouveau contrat va débuter à partir de la saison 2020-21 et se finira en 2023. Avec tout ce beau monde qui est sécurisé, les Nets sont bien armés pour les prochaines années.

Trois joueurs dans des situations intéressantes cette saison

  • Kyrie Irving : il faudra absolument suivre Uncle Drew cette saison, et pour plusieurs raisons. Déjà, parce que c’est un magicien de la balle orange, mais aussi parce qu’il débarque dans une nouvelle franchise après l’échec des Celtics. Son leadership a beaucoup été critiqué l’an passé et il va désormais devoir montrer qu’il est capable de guider sa nouvelle équipe en l’absence de Kevin Durant, indisponible à cause de son tendon d’Achille. Irving a signé son gros contrat, il est rentré à la maison et a des bouches à fermer. Bref, ça sera très intéressant à voir.
  • Joe Harris : prolongé pour deux saisons et 16 millions de dollars en 2018, Joe Harris est devenu un membre important du collectif Nets à travers ses qualités de sniper, mais l’extérieur de 28 ans est sur le point d’entrer dans sa dernière année de contrat. Une année à seulement 7,6 millions, ce qui est vraiment faible par rapport à la qualité du joueur. Il devra donc montrer encore une fois qu’il vaut bien plus que ça.
  • Caris LeVert : alors lui, on est impatients de le revoir. Victime d’une grosse blessure l’an passé, le meilleur ami de Booba était revenu en fin de saison en réalisant notamment de gros Playoffs. Il semble désormais complètement remis et avec son nouveau contrat en poche, LeVert est prêt à lâcher les chevaux. Il est jeune, il est excitant, et il va vouloir prouver qu’il mérite son argent.
Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top