Nuggets

Les fans des Nuggets n’ont vu que 17 minutes de Michael Porter Jr. mais sa team option a été activée : c’est beau la confiance

Premier match en 571 jours, ça se fête !

Source image : Youtube

Il y a des jours comme ça où on a l’impression d’être dans un rêve. C’est un peu la sensation qu’a dû avoir Michael Porter Jr. cette nuit en retrouvant les parquets après quasiment deux ans d’absence et en apprenant dans la foulée que les Nuggets venaient de garantir sa troisième année de contrat.

Bien avant d’arriver en NBA, Michael Porter Jr. était déjà une star. Petit protégé de Brandon Roy à Nathan Hale, il a marché sur la concurrence lors de ses années lycée et ses vidéos de l’époque tournaient partout sur le net. MPJ arrivait donc en NCAA avec une jolie hype mais des problèmes de dos sont venus tout gâcher en l’empêchant de montrer toute l’étendue de son talent sur les planches universitaires. Néanmoins, malgré une saison blanche, sa cote était encore élevée au moment d’arriver à la Draft. Mais au dernier moment, les scouts ont flippé de son état de santé, le laissant finalement tomber à Denver en 14ème et dernier choix des lottery picks. La franchise du Colorado sait qu’il a très peu de chances de jouer pour sa saison rookie mais décide de faire un petit pari sur l’avenir sans précipiter le retour de son nouveau bijou. Cet été, les fans avaient hâte de le voir enfin à l’oeuvre à l’occasion de la Summer League, mais il sera de nouveau victime d’un coup du sort et son entorse au genou l’empêchera finalement de participer à la fête à Las Vegas. Tant pis, le bonhomme est plutôt du genre déterminé et c’est tout ce qui compte pour le management des Nuggets qui a décidé d’activer sa team option pour garantir sa troisième année de son contrat rookie à 3,5 millions de dollars dès maintenant selon Sam Amick de The Athletic.

Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, MPJ a enfin pu enfiler le maillot des Nuggets et le défendre lors d’un match contre les Blazers la nuit dernière ! Ce n’est que de la pré-saison, mais le moment était extrêmement symbolique puisque le produit du Missouri disputait là son premier match depuis 571 jours ! Et avec 9 points à 4/7 au tir et 3 rebonds en 17 minutes, il a vite mis fin aux doutes le concernant. L’occasion de nous montrer qu’il n’a rien perdu de son bagage offensif : shoot à mi-distance, step-back, jeu en transition… Pour une première en tout cas, il n’avait pas l’air de douter et prenait ses shoots qu’ils soient défendus ou non. Pour l’habitué des tribunes depuis deux ans, c’était une sensation incroyable de retrouver les parquets comme il l’a expliqué après son premier match avec les Nuggets.

« Être enfin sur le terrain est une bénédiction. A compter de ce soir, je sais qu’il va y avoir énormément d’attentes autour de moi. Je ne suis rentré qu’au troisième quart-temps et je ne pensais qu’à une chose : jouer et m’amuser. Cela faisait un moment que je n’avais pas vu un terrain de basket, donc ça fait vraiment du bien. »

Le chemin fut long mais le bout du tunnel est enfin là pour Michael Porter Jr. Tant pour lui que pour nous fans de basket, c’est un plaisir de le voir fouler les parquets. Maintenant il n’a plus qu’à nous montrer son talent un vrai soir de NBA, et puis pourquoi pas prendre exemple sur Ben Simmons et récupérer un petit trophée de Rookie of The Year avec un an de retard.

Source texte : Altitude Sports, The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top