Sixers

Joel Embiid veut tout rafler cette saison : MVP, défenseur de l’année, le titre… toujours aussi ambitieux Jojo

On en connaît un qui faisait moins le malin après le buzzer beater de Kawhi.

Source image : Youtube

S’il fait déjà partie du gratin de la ligue à seulement 25 ans, Joel Embiid ne semble pas s’en contenter. Bien au contraire même, le Camerounais a l’air toujours plus ambitieux. Lors du Media Day des Sixers, le pivot a annoncé ses objectifs : 60 wins, une bague, et les titres de meilleur défenseur de l’année et de MVP, rien que ça. Au boulot !

C’est pas nouveau, Joel Embiid a un gros, gros ego. Rappelez-vous, la saison dernière, Jojo annonçait sans pression être « le joueur le plus indéfendable de la ligue » après avoir posé 37 points et 22 rebonds sur la bouche des Celtics. Le Camerounais maîtrise l’art de la provocation, a une grosse confiance en lui, mais honnêtement, il y a de quoi. Car quand tu tournes à 27,5 points de moyenne, auxquels on peut rajouter quelques 13,6 rebonds, c’est bien que tu es indéfendable. Et le plus flippant après tout, c’est que Joel Embiid n’a que 25 ans, et n’est donc probablement pas dans son prime ultime. En plus, on sait qu’il a une marge de progression. Parce que pour le moment, on attend encore que le Camerounais arrive à maintenir le même niveau de prestation en Playoffs, où il a chuté à 20,2 points de moyenne la saison dernière à cause notamment de ses pépins physiques. Mais pour Jojo, y’a pas de débat. Playoffs ou saison régulière, le géant veut tout écraser, comme il l’a annoncé lors du Media Day de Philadelphie :

« Je veux gagner le titre, évidemment […]. On veut vraiment cette place de numéro 1, et pour ça, faudra gagner au moins 60 matchs. En plus, ce succès collectif m’aiderait pour ce qui en est de mes objectifs personnels : être meilleur défenseur de l’année et MVP. »

On a connu des joueurs moins ambitieux. Sur le potentiel, y’a pas de doute : Jojo Embiid peut tout à fait être MVP ou défenseur de l’année, et pourquoi pas dès cette saison après tout si ses progrès ne freinent pas et s’il joue assez de matchs. Maintenant, comme le pivot le souligne, il faudra pour cela que le bilan collectif suive. Et à ce niveau-là, encore une fois, les 76ers semblent armés pour que Joel Embiid puisse parvenir à ses fins. Alors le roster a beaucoup bougé cet été, Philly a perdu pas mal de mecs (Jimmy Butler et JJ Redick en tête), mais Josh Richardson et Al Horford sont arrivés et le coach Brett Brown aura les armes en main pour finir au grand minimum sur le podium. Et pour ce qui est des 60 victoires, faudrait que Jojo soit un peu lâché par les blessures pour les atteindre, mais ça ne devrait pas finir loin. Au final, c’est évidemment le premier objectif cité par Embiid qui sera le plus compliqué à atteindre : la bague. Les Sixers ont les moyens pour aller loin et terminer le Process, mais faudra que les planètes s’alignent pour remporter un titre.

Joel Embiid ne rime pas avec modestie, on le savait. D’un côté, on sait que le Camerounais a le potentiel pour réaliser ses objectifs, mais de l’autre, on sait aussi qu’on ne pourra pas s’empêcher de ressortir la quote si ça foire côté Sixers. Bonjour la pression mise sur les épaules de Brett Brown en tout cas.

Source Texte : Media Day Sixers

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top