Sixers

37 points et 22 rebonds pour Joel Embiid face aux Celtics, et un ego toujours au top : « Personne en NBA n’est aussi indéfendable que moi »

Joel Embiid

Par contre y’a un vrai débat derrière hein.

Source image : NBA League Pass

Sensationnelle. En un mot la performance de Joel Embiid cette nuit contre les Celtics est sensationnelle. Joel a fait ce qu’il fait de mieux, dominer, et ce des deux côtés du terrain pendant 41 minutes.

Joel Embiid avait un message à faire passer cette nuit. En jouant contre Boston, la bête noire de son équipe de Philadelphie, et en étant en bugne à bugne avec celui qui le contient le mieux depuis son arrivée en NBA, Al Horford. Le pivot savait qu’il pouvait envoyer un signal fort à l’ensemble de la Ligue, lui qui avait déclaré que les Sixers étaient prêts pour les joutes de Playoffs devait le prouver. Pour le montrer, faire une grosse performance ne suffisait pas, il devait faire gagner son équipe et de belle manière. Au cours d’un match absolument extraordinaire, le Camerounais a été lui aussi fantastique avec 37 points, 22 rebonds (nouveau record en carrière) à 20/21 aux lancers (nouveau record de lancers rentrés en carrière), une formidable défense et un vrai impact physique comme mental sur la rencontre. En une soirée, il est sorti de la poche d’Al Horford et l’a mis dans son gosier, une véritable boucherie. Une expulsion provoquée, une présence offensive et défensive constante, un contre absolument parfait pour la gagne, le numéro 21 des Sixers était partout. Cette victoire va donc redonner un peu de confiance à Philly et prouve aussi que Joel Embiid peut défoncer absolument n’importe quel pivot du monde s’il est en forme et motivé. Cette constatation est d’ailleurs passée par la tête de Jojo lui-même puisqu’il a déclaré en après-match que personne en NBA n’était aussi indéfendable que lui.

Évidemment, on peut en débattre, mais il détient aussi des arguments très solides en sa faveur le pépère. Quand on est un pivot et que techniquement, on est comparé à Hakeem Olajuwon, qu’on est la plus grande force physique de la Ligue, qu’on a une capacité unique pour un intérieur depuis Shaquille O’Neal pour aller gratter les lancers et qu’en plus, contrairement au mythique pivot des Lakers, on les met… alors on peut dire qu’on a pas mal de raisons de penser cela. Toujours est-il que le génial poste 5 de Philadelphie est primordial pour son équipe. Effectivement Philly est sur une série de 6 victoires d’affilée et tiens, c’est marrant, Jojo est de retour de blessure depuis… six matchs, ouate un hasard. Grâce à ce run, la franchise de la ville de l’amour fraternel conforte de plus en plus sa troisième place de la Conférence Est, position qui devrait lui éviter de croiser… Boston au premier tour. Autre chose sympathique, ceux qui sont en train de conforter de plus en plus leur sixième place et qui donc devraient affronter les hommes de Brett Brown au premier tour ne sont autres que les Detroit Pistons. Joel Embiid face à Andre Drummond pendant toute une série c’est une régalade pour les spectateurs, pour Joel Embiid lui même, ainsi que pour les actions en bourse d’Instagram et Twitter, tout le secteur immobilier et surtout pour le noble art du trashtalking. Alors nous on se prépare, on fait cuire les pop-corn et on a hâte d’observer ce probable duel entre l’auto-proclamé joueur le plus indéfendable de la grande Ligue face à sa victime préférée.

Joel est un joueur exceptionnel, un joueur supérieur. De là à assurer avec certitude qu’il est bien le joueur le plus inarrêtable de la NBA ? On ne sait pas mais tout ce qu’on peut dire c’est que lorsqu’il est en forme Jojo fait des dégâts colossaux et la raquette de Boston ne peut qu’acquiescer.

Source : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top