Sixers

Joel Embiid a un message pour la concurrence après la victoire à Milwaukee : « Nous sommes prêts »

Super Bowl joel embiid

Joel Embiid pense que ses Sixers sont prêts pour les Playoffs.

Source image : YouTube

Auteur d’un match fabuleux pour s’offrir le scalp du meilleur bilan de la Ligue cette nuit au Fiserv Forum de Milwaukee, Joel Embiid a non seulement gagné son duel avec Giannis Antetokounmpo mais il a surtout permis aux Sixers d’engranger de la confiance avant les Playoffs.

On disait hier soir que les deux jeunes stars de la NBA, le Greek Freak et le Process allaient vouloir montrer lequel des deux était le plus dominant. On n’a pas eu de réponse très claire avec 52 points (nouveau career-high), 16 rebonds et 7 passes à 15/26 au tir et 19/21 aux lancers pour le premier nommé et 40 points 15 rebonds et 6 passes avec un énorme game winner à 35 secondes de la fin pour le second. Mais seule la victoire compte au classement et sur ce point précis c’est donc le Camerounais qui a marqué des points en plus d’asseoir un peu plus les Sixers sur le podium de la Conférence Est. Grâce à cette win face au favori logique de ce côté du pays, Jojo admet avoir gagné quelques points de confiance nécessaires avant d’aborder le tableau final au printemps au micro de Keith Pompey du Philly.com.

« La dernière fois qu’on était venu à Milwaukee, ils nous avaient défoncés. C’est la meilleure équipe de la NBA jusqu’à maintenant cette saison. Numéro 1 de notre Conférence et j’ai donc l’impression qu’on a envoyé un message. »

Un message clair de surcroît car les Sixers ont livré là un match référence où tout le monde a bien joué avec tout le monde avec une magnifique victoire collective au bout de la nuit. En effet, en plus des 40 pions du pivot camerounais, Jimmy Butler a inscrit 27 points, Tobias Harris a été discret mais propre au shoot, J.J. Redick a planté 19 points et Ben Simmons a presque réalisé un triple-double, une soirée idéale pour les joueurs de Pennsylvanie. A l’orée des Playoffs, cette victoire est un coup de boost pour le Process et ses potes et ils savent maintenant ce qu’ils doivent faire pour être performants en postseason. De ce fait, Joel Embiid n’a jamais senti son équipe aussi prête pour les joutes de fin de saison et c’est ce qu’il a également confié hier soir.

« Cette victoire veut dire qu’on sera prêts… Nous sommes prêts. On a tellement plus de choses à faire. On doit continuer a apprendre comment jouer les uns avec les autres . Il nous reste 12 matchs pour être sûrs qu’on est tous sur la même longueur d’onde, et ce soir, on était tous sur la même longueur d’onde. »

Il reste donc ces fameux 12 matchs et pour préparer les Playoffs et pour garder cette fameuse troisième place à l’Est. Jouer sûrement les Pistons au premier tour plutôt que les Celtics, un first round qui pourrait alors sur le papier mettre en jambe les Sixers sans les placer en trop gros danger. D’autant plus que dans les confrontations directes, les hommes de Brett Brown mènent 3 à 1 face à ceux de Dwane Casey cette saison et que la seule défaite a eu lieu au tout début de saison après une prolongation (133-132). Pour assurer cette place, les joueurs de Philadelphie devront continuer à bien voyager avec huit déplacements sur les 12 derniers matchs. Ils devront également faire respecter la hiérarchie puisque huit de ces rencontres se joueront face à des équipes possédant un bilan négatif dont cinq face à de vrais professionnels du tanking (Dallas, deux fois Atlanta et cherry on the cake, deux fois Chicago). A noter également que le calendrier prévoit un nouveau match contre Milwaukee le 4 avril, cette fois au Wells Fargo Center, qui sera absolument immanquable. On espère donc pour Philadelphie que Joel Embiid pourra continuer de tenir de telles déclarations jusqu’à la fin de saison, cela serait preuve d’un travail fait et bien fait.

Une énorme victoire hier soir et c’est toute la Pennsylvanie qui gagne en confiance. Les Sixers de Joel Embiid sont prêts. Encore un peu d’apprentissage pour jouer ensemble et les joueurs de Phila pourront viser haut en Playoffs. Alors les habitants de la ville de l’amour fraternel connaissent la chanson, Trust the Process.

Source texte : Philly.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top