Bucks

Les Bucks alignés par la NBA : 50 000 balles d’amende, on avait pourtant dit qu’il ne fallait pas trop l’ouvrir niveau tampering

Giannis MVP

T’inquiète pas Giannis, tu l’auras quand même ton contrat max va.

Source image : YouTube

Quand on parle trop, ça peut souvent nous retomber sur la courge, et les Bucks viennent donc de remporter le très prestigieux trophée des punis de la semaine. Parce que c’est comme ça, désormais quand on fait du tampering, il faut s’attendre à une belle amende. Et sur ce coup, quelques 50 000 dollars pour avoir révélé l’intention de re-signer Giannis au supra méga ultra-max, ça doit faire mal au porte-feuilles.

Il y a seulement quelques jours, Adam Silver avait déclaré que de nouvelles sanctions contre le tampering avaient été validées puis mises en place, et déjà tout le monde craignait de se prêter un billet de 10 dollars au risque d’en prendre 10 000 d’amende. Il semblerait que l’info soit remontée assez vite dans le Wisconsin puisque mardi, selon Malika Andrews (ESPN), les Bucks ont pris – hum hum, toux grasse – 50 000 dollars d’amende pour avoir pratiqué du tampering avec leur superstar, Giannis Antetokoumpo. Le 12 septembre dernier, Jon Horst (le GM de Milwaukee) avait déclaré que la franchise offrirait l’été prochain une extension incroaillabomax de 253,8 millions de dollars sur cinq ans. Là on se dit tous « hein euh combien ? » tellement ce contrat parait extraterrestre, mais revenons-en la ligue, qui n’a pas déconné du tout avec cette sortie du dirlo des Bucks. Horst qui a d’ailleurs nuancé et argumenté ses propos pour éviter la sanction mais… ah les chiffres alors.

« Giannis, dans un an, sera éligible pour une extension supermax. À ce moment-là, bien sûr, on lui offrira l’extension supermax. Nous sommes tous convaincus que si nous mettons les bonnes choses en place et donnons à Giannis les bonnes opportunités… il aime Milwaukee, il aime l’état du Wisconsin et je pense qu’il sera un Buck pendant longtemps. »

Biiiiip, le premier raté de l’année pour Jon sans h. Une quote qui n’est pas du tout passée à travers les filets de la ligue et qui devrait faire mal au porte-monnaie de Wes Edens, le proprio des Bucks. Alors bien sûr, personne n’a remis en question le futur contrat du Freak. Avec sa Coupe du Monde saison 2018-19 incroyable où il a notamment récupéré le trophée de MVP, il mérite amplement ses 253 millions et c’est une très belle reconnaissance de la part de Milwaukee. Mais au moins maintenant, toutes les franchises sont prévenues et aucun GM ne devrait se risquer à reparler pognon avec un mec encore sous contrat. L’été prochain, Giannis ne sera pas encore free agent puisqu’il lui restera encore une dernière année avec les Cerfs, ce qui devrait justement être le moment pour Jon Horst de parler d’extension, avant que le meilleur potentiel de la NBA n’aille gambader librement sur le marché estival de 2021. De plus, il aura enfin passé le palier des sept saisons passées dans la Grande Ligue (déjà ?!) nécessaires pour recevoir un contrat supermax.

Pendant la post-season 2020, les étoiles seront alignées au-dessus du Wisconsin et ce sera le moment ou jamais pour Antetrolonguo et les Bucks de prolonger leurs années de collaboration. Il y aura sûrement un paquet de zéros dans le contrat, ça on le sait tous. Alors Jon, fais un petit effort et garde-le pour toi, au moins jusqu’à l’été prochain. 

Source texte : Malika Andrews, ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top