Conseils des experts

Preview TrashTalk Fantasy League 2019-20 – édition Cleveland Cavaliers : idéal pour les fans de tanking

tank - podcast

On vous laisse vous expliquer auprès de vos coéquipiers par contre.

Source image : YouTube

Dès le 22 octobre prochain la TrashTalk Fantasy League redeviendra votre principal souci du réveil, celle qui définira votre humeur de la journée. L’occasion de faire un point complet, franchise par franchise, sur ces mecs qui pourraient faire de votre vie un vrai conte de fées la saison prochaine. Zoom du jour sur les Cavaliers où ce n’est pas la joie depuis que BronBron est parti.

T’es pas encore inscrit à la TTFL ?! Par ici !

Un revenant qui a envie de tout donner pour se tirer de ce pétrin le plus rapidement possible, un aspirateur à rebonds et un sophomore à qui on est tranquillement en train de filer les clés du camion, voilà les trois joueurs à surveiller cette saison en TTFL pour les Cavaliers. Ah oui, et un objet volant non identifié aussi, pourquoi pas.

# Kevin Love – Moyenne TTFL l’an dernier : 28,1 points

  • Sur le plan du talent, il n’y a même pas photo avec les autres membres du roster depuis que Gérard a définitivement quitté Cleveland. Kéké l’Amour est un quintuple All-Star et a récupéré le rôle de franchise player suite à la deuxième trahison de LeBron James. Il risque de faire du sale à base de gros double-doubles sécurisés à la mi-temps, surtout si ça peut lui permettre d’être échangé ailleurs rapidement.
  • Inévitablement, le beau gosse issu de UCLA sera au centre de l’attention des défenses adverses et il pourrait s’enflammer en prenant quelques tirs bien casse-croute de loin. Le jour où tout tombe dedans ça fait 34 points dans un quart-temps (on n’est pas près de l’oublier celui-là), mais attention à la pluie de briques. Il fait déjà assez moche dans l’Ohio comme ça.

# Tristan Thompson – Moyenne TTFL l’an dernier : 24,1 points

  • Il a refusé la proposition de Canada Basketball pour se concentrer sur la saison à venir et tenter de battre à nouveau sa moyenne de rebonds captés à chaque match. Vu les croqueurs avec qui il va partager le terrain, il devrait avoir de quoi se régaler sous le cercle pour récupérer sa dizaine de prises au quotidien.
  • John Henson est plus grand et plus long que lui, attention à ne pas perdre du temps de jeu ou tout simplement de l’impact dans la peinture si John Beilein fait le pari de les aligner côte à côte sur certaines séquences. Il faudra aussi prier pour éviter de tomber sur le jour où sa cheville gauche dira merde car ce n’est pas la première fois que cela arrive.

# Collin Sexton – Moyenne TTFL l’an dernier : 20,3 points

  • Obtenir les clés d’une franchise championne NBA deux ans plus tôt, le tout pour sa première saison pro et à 19 piges, ça veut forcément dire qu’il y a un peu de talent quelque part. Le meneur n’a pas déçu lors de sa saison rookie et il devrait poursuivre son développement cette année. Il a déjà sauté le rookie wall à pieds joints, la sophomore year devrait être une belle saison.
  • Si tout s’est aussi bien passé lors de sa première campagne à Cleveland, pourquoi Koby Altman a-t-il choisi un nouveau point guard avec son lottery pick à la Draft 2019 ? L’utilisation de Darius Garland reste à définir mais ce dernier va forcément marcher sur les plates-bandes de Coco et ce n’est pas une bonne nouvelle pour voir son score s’envoler.

# Client mystère – Cedi Osman : d’abord une bonne blague lors de sa saison rookie en tant que back-up de LeBron James, le Turc a rapidement prouvé qu’il n’était pas venu en NBA pour faire la mascotte. La progression Year 1 – Year 2 a été impressionnante et ce n’est peut-être pas fini. Tant qu’il n’y a pas de lancers-francs clutch à rentrer dans le money time on devrait pouvoir compter sur lui avec quelques pointes annoncées au-dessus des 40 puntos TTFL.

Et si vous souhaitez des infos quotidiennes sur la TTFL ? Un compte Twitter à suivre, celui du Lab ! Vous y retrouverez tout ce qu’il faut savoir sur la TrashTalk Fantasy League, avec la touche de sympathie habituelle.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top