Los Angeles Clippers

Doc Rivers revient sur les arrivées de Kawhi Leonard et Paul George : c’était tout ou rien pour les Clippers, ça blaguait pas en coulisses

Clippers Paul George Kawhi Leonard

Kawhi voulait absolument Paul George, et ça a bien fait peur aux Clippers.

Source image : NBA League Pass

Plus que quelques semaines avant de voir enfin l’association Kawhi Leonard – Paul George à l’œuvre, et ce sont surtout Doc Rivers et Steve Ballmer qui doivent avoir hâte… vu comment les négociations ont été difficiles pour chopper les deux superstars. Et si l’on en croît le coach des Clippers, Kawhi a été particulièrement exigent. Étonnant tiens.

Vu toute l’oseille dont disposaient les Clippers et la gueule de la Free Agency, il fallait absolument que la franchise de Los Angeles frappe un grand coup cet été. Et étant donné que Kevin Durant avait choisi Brooklyn, Steve Ballmer était obligé de chopper Kawhi Leonard pour ne pas sortir déçu de l’intersaison. Problème : le MVP des finales en titre est assez compliqué niveau négociation, et s’il était plutôt chaud pour rejoindre L.A., il trouvait le roster des Clippers un peu faible à son goût. Pour éviter à tout prix que Kawhi file chez le voisin et donc  de reprendre du retard sur les Lakers, il fallait donc ramener un autre All-Star aux Clippers. Et d’après ce que raconte Doc Rivers au Los Angeles Time, l’ancien Raptor a été assez clair sur le gars avec qui il voulait jouer : Paul George ou rien.

« On lui a juste montré des gars qu’on voyait bien matcher avec lui et quand il a vu le nom de Paul George, il a dit : ‘Je veux jouer avec lui’. On lui a montré tout le monde et il ne voulait rien entendre. Il est juste resté sur Paul George. Alors, après la réunion, nous nous sommes assis et j’ai dit : ‘Nous devons aller chercher Paul George. Je ne sais pas comment on va faire, mais on doit le faire’. Nous savions qu’Oklahoma City voulait casser son équipe, alors ça a aidé. Mais on ne savait pas si on pouvait l’avoir. »

Comme quoi ça ne tient pas à grand chose. Car si Sam Presti n’avait pas été prêt à chambouler son équipe au début de la Free Agency, les Clipps n’auraient probablement pas pu chopper Paul George et donc Kawhi par la même occasion. On peut même aller plus loin dans le what if en se disant que si Damian Lillard n’avait pas inscrit un buzzer beater de malade sur la tête de PG, ce dernier et Kawhi ne seraient peut-être pas à L.A. aujourd’hui. Mais en tout cas, l’ancien de Spurs a surtout l’air d’adorer George, et l’association peut faire hyper mal sur le parquet si les deux s’entendent aussi bien que le laisse présager le récit de Doc Rivers.  Donc peu importe si l’arrivée des deux ailiers aux Clippers ne tient pas à grand chose, car on aura bien, finalement, deux superteams à L.A. la saison prochaine.

On le savait déjà : Kawhi Leonard est un type un peu bizarre et quand il veut quelque chose, il n’en démord pas. Quitte à mettre les Clippers un peu dans l’embarras en les obligeant à aller chercher Paul George. Au final, ça a fait les affaires des trois parties, et ça a mis les 29 autres franchises en sueur. On peut appeler ça un bon coup.

Source Texte : Los Angeles Times

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top