News NBA

La marque « Taco Tuesday » ne sera finalement pas déposée : LeBron James vient de se prendre un next, les tacos resteront sur Insta

« No no no, Taco no day LeBron. »

Source image : YouTube NBA

Pendant tout l’été, LeBron a bassiné les réseaux sociaux avec son fameux « Taco Tuesday ». Et dans son génie de businessman et de superstar, il avait eu la brillante idée de vouloir déposer sa nouvelle phrase fétiche. Mais c’est là que Bronbron s’est pris un gros stop, puisque le bureau américain des brevets et des marques de commerce lui a simplement dit… « Bah non en fait ».

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le King ne doit pas être très habitué à se prendre des « non ». En même temps, s’il était habitué, il aurait peut-être évité de vouloir déposer une simple phrase comme « Le tacos du mardi ». C’était bien tenté, mais il semblerait que des personnes ne soient pas tombées dans le panneau comme le fan club de la superstar. Décrivant « Taco Tuesday » comme étant « un message répandu », l’USPTO (bureau des marques de commerce) a donc décidé de refuser la demande de LeBron. C’est d’ailleurs Josh Gerben, fondateur du cabinet Gerben (cabinet d’avocats spécialisé en droit des marques) qui a sorti l’info sur son compte Twitter.

« L’USPTO a rejeté la demande d’enregistrement de la marque ‘Taco Tuesday’ déposée par la société LBJ Trademarks, LLC de LeBron James. Le refus, émis aujourd’hui à 18h26, constate que ‘Taco Tuesday’ est un ‘message répandu’ et ne fonctionne donc pas comme une marque déposée. »

Le mouvement « Taco Tuesday » a occupé la plupart des stories Instagram de LeBron James pendant l’été. De la petite vidéo en famille jusqu’à l’immense rassemblement avec tous ses fans, en passant par son tacos livré pendant ses interviews, le phénomène a pris une ampleur incroyable. Le King aura essayé de le transformer en début d’entreprise mais cette fois, quelqu’un lui a dit non. Une réponse qu’il faudra essayer d’expliquer au front office des Cavs un jour.

Il semblerait bien que les fabuleux tacos préparés par le chef personnel de LeBron resteront dans ses stories et dans son assiette. Mais même avec ce refus, le King reste un businessman hors pair et on ne doute pas qu’il trouvera bientôt un nouveau moyen de se faire un maximum d’oseille.

Source texte : Twitter Josh Gerben

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top