Lakers

Anthony Davis veut le titre de défenseur de l’année : il faudra juste passer sur la tronche de Rudy et d’un three peat bleu blanc rouge

« Attends Lonzo, j’te prends juste la balle… et ta place aux Lakers. Voilà merci. »

Source image : YouTube NBA

L’arrivée d’Anthony Davis chez les Lakers semble l’avoir rempli de nouvelles ambitions, autant collectives que personnelles. Et à cette occasion, le nouveau pivot ailier-fort de la maison Pourpre et Or a déclaré qu’il souhaiterait être DPOY cette année. Tu feras juste attention Anthony, il y a du bleu-blanc-rouge sur le trophée.

Anthony Davis est le meilleur poste 4-5 de la ligue actuelle et cela n’est un secret pour personne. Même malgré le « peu » de matchs qu’il a disputé cette année avec les Pelicans, à cause notamment de son désir d’être tradé chez les Lakers, Davis a quand même réussi à atteindre des stats de grand monsieur. 26 points et 12 rebonds de moyenne pour un mec qui n’a joué que 56 matchs, chapeau l’artiste. Côté défensif, l’albatros aurait fini troisième dans le classement des meilleurs contreurs NBA (2,4 rejets par match) s’il avait joué le nombre de matchs nécessaires. Sauf qu’à Los Angeles, beaucoup de choses vont se passer différemment de son ancienne situation chez les Pels. Avec un certain LeBron James pour s’occuper de l’attaque avec Danny Green ou Kyle Kuzma, The Brow n’aura pas à gérer l’attaque à 100% comme il le faisait à New Orleans. Ce qui pourrait donc augmenter son impact défensif, déjà à un niveau All-Star aujourd’hui. C’est dans une interview accordée à Yahoo Sports que le power forward a décrit toutes ses « bonnes résolutions ».

« Je veux être le meilleur défenseur de l’année. Je pense que si je suis capable de faire ça, je peux aider cette équipe à gagner. Tout ce qui concerne l’attaque viendra naturellement mais sur le plan défensif, je veux me tenir moi-même, mes coéquipiers, y compris LeBron (James), responsables afin que nous puissions relever le défi d’être les meilleurs sur ce plan-là. Ce faisant, nous aurons de bonnes chances de gagner tous les soirs. Je veux m’assurer que LeBron et moi serons dans la All-Defensive team. Et pour ma part, je veux juste être le meilleur. Si nous parvenons à maintenir les équipes en dessous de 100 points, ce qui est probablement irréaliste, mais cela devrait être notre objectif, je pense que nous aurons une chance de remporter le titre. »

Bon, avant le début des choses sérieuses le 22 octobre prochain – c’est bientôt ! – , tout le monde peut se permettre de rêver. L’année dernière, les Pacers possédaient la meilleure défense de la ligue avec 104,7 points encaissés par match. Autant dire qu’il va vraiment falloir que Unibrow déploie ses ailes d’albatros s’il veut pouvoir empêcher ses adversaires d’en planter moins de 100. Mais individuellement, le pari semble beaucoup moins fou puisqu’on le rappelle, Anthony Davis est un athlète exceptionnel de la Grande Ligue. Doté d’une incroyable mobilité et très rapide pour sa taille (2m11), il est capable de switcher sur les écrans et de défendre sur des petits joueurs. Ce qui, comparé à des mecs comme Rudy Gobert et Myles Turner (ses concurrents directs pour le DPOY) est un avantage considérable pour le Laker.

Aujourd’hui, AD a une longueur d’avance sur ses deux compères grâce à son apport en attaque. A part lui, aucun joueur en NBA (sauf Giannis) ne peut se vanter d’avoir d’aussi bonnes stats au scoring, au rebond et au contre. Alors s’il commence à se bouger encore plus le mono-sourcil en défense, il se pourrait qu’on ait un défenseur de l’année non-français cette année. Mais calmos mon grand, Rudy est un sacré iencli.

Source texte : Yahoo Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top