Equipe de France

Preview France – Lituanie : une victoire veut dire quart de finale, pas besoin d’en dire plus

On va pas se mentir, la pression monte.

Source image : Canal + Sport

France – Lituanie… Pour le moment, ça rappelle des belles choses à nous, Français. Historiquement, si la Lituanie a toujours été l’un des poids lourds du basket mondial, elle réussit plutôt bien à l’Équipe de France dans les matchs qui comptent. Plutôt très bien même sur cette décennie, puisque ces confrontations ont notamment débouché sur deux médailles pour l’EDF. La première en or en finale de l’EuroBasket 2013, et la deuxième en bronze l’année suivante. Il y a donc une tradition à faire respecter aujourd’hui.

On le sait, les choses (très) sérieuses ont commencées hier. Le début de la deuxième phase de poule où chaque match ou presque décidera d’un qualifié en quart de finale et d’un éliminé. Les Lituaniens ont déjà grillé leur joker en perdant contre l’Australie. Pas le choix pour eux, « win or go home » comme on dirait en NBA, en gros battre la France aujourd’hui ou prendre la porte. La pression est moindre pour l’EDF, qui sort de sa poule avec trois victoires pour autant de matchs. En soit, les Français sont encore en vie s’ils perdent, mais ça veut dire qu’ils doivent battre l’Australie derrière, donc on va éviter d’arriver à cette situation. Au contraire, si les Bleus l’emportent, ils se qualifient pour les quarts de finale et joueront la première place de la poule contre l’Australie lundi. On a notre petite préférence.

Surtout que les Bleus ont montré qu’ils avaient des arguments avec une phase de poule plutôt rassurante. Un premier match tendu contre les Allemands, où les hommes de Vincent Collet ont quand même montré qu’ils pouvaient répondre présent dans une fin de match est chaude, puis deux démonstrations contre la Jordanie et la République Dominicaine. La première force de nos Bleus ? La défense, certainement, puisque les Français ont toujours contenus leurs adversaires sous la barre des 75 points. Il faut dire qu’entre Rudy Gobert, Nicolas Batum et Andrew Albicy, y’a clairement des spécialistes dans le domaine. Si de l’autre côté, Evan Fournier continue de faire le show, si Amath M’Baye rentre toujours tout ses tirs de loin et si on voit le Nando qu’on a vu contre la Jordanie et la République Dominicaine et pas celui qui a déjoué contre l’Allemagne, on tient une équipe difficile à arrêter. Mais il va bien falloir ça car en face, les Lituaniens ne sont pas en reste. Déjà, il va falloir tenir contre la raquette Jonas Valanciunas – Domantas Sabonis qui tourne à presque 40 points de moyenne pour le moment. Mais on le sait, dans le roster Lituanien, même les noms les moins connus peuvent se révéler être de sacrés joueurs de basket. Concentration totale obligatoire donc pour les Bleus, comme depuis le début du tournoi.

Match immanquable, aujourd’hui à 14 heures. Premier vrai choc de la compétition pour nos Bleus, et potentiellement une place en quart de finale à la clé. De l’autre côté, une grande nation du basket qui peut prendre la porte assez prématurément. Allez, vous n’avez pas d’excuse, tous devant sa télé en début d’après-midi pour vivre ce choc tous ensemble. Il paraît même que le match sera commenté sur YouTube, en direct depuis le canapé de TrashTalk.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top