Mondial

Rui Hachimura fait l’impasse sur la fin du Mondial : trop de raclées subies, autant préparer les prochaines avec les Wizards

Vrai pépin au genou ou excuse bidon ?

Source image : Youtube

On attendait beaucoup de lui, peut-être trop pour un gamin qui n’a pas encore mis les pieds en NBA, mais Rui Hachimura n’a pas réussi à combler l’écart de niveau colossal entre le Japon et ses adversaires. Gêné au genou, le rookie des Wizards préfère maintenant sauter les deux matchs qu’il reste à jouer au Japon en « tour de qualification » pour revenir en forme rapidement.

Qu’il a été dur ce Mondial, pour les Japonais. Deux sèches défaites pour ouvrir le tournoi contre la Turquie et la République Tchèque, puis une vraie fessée contre une Team USA un poil énervée (98-45). Alors même si on n’attendait pas grand chose du Japon, le bilan est bien dégueulasse, avec en prime la deuxième pire attaque du tournoi, même pas 63 points marqués par match en moyenne. Bilan : le pays du Soleil-levant termine bon dernier du groupe E et doit encore jouer deux matchs en « tour de qualification », qui va surtout servir à déterminer qui est la moins mauvaise des équipes déjà éliminées (même si quelques places qualificatives pour les JO pourraient se jouer là-dessus, mais pas dans le cas du Japon déjà qualifié en tant que pays organisateur). Probablement le plus grand talent de l’histoire de son pays balle en main, Rui Hachimura n’a pas pu éviter ce marasme. Malgré tout, il a quand même été le meilleur marqueur de son équipe, son deuxième meilleur rebondeur et son troisième meilleur passeur. Bref, la star japonaise, c’était lui. Mais la fédération Japonaise a annoncé que, gêné au genou pendant la compétition, Rui Hachimura allait directement rentrer à Washington pour se remettre en forme. Le rookie des Wizards, de son côté, a annoncé par communiqué cette décision « difficile » :

« J’aime l’équipe du Japon. Ça a été une décision difficile à prendre pour les Wizards, la fédération Japonaise et moi-même. Je suis toujours en train d’apprendre de mon corps et je pense que les Wizards et la fédération Japonaise font tout leur possible pour m’aider à être au meilleur de ma forme pour la saison NBA et les Jeux Olympiques de 2020 »

Éviter les prochaines raclées que risquent de prendre les Japonais pour mieux préparer celles des Wizards la saison prochaine, on ne sait pas trop si ça vaut le coup. Plus sérieusement, Hachimura a certainement raison de faire l’impasse sur les deux derniers matchs pour se préparer au mieux pour la saison à venir, car il aura pas mal de responsabilités dans la capitale. Sélectionné en neuvième choix de draft par Washington, l’ailier est un scoreur né et pourrait vite devenir la deuxième option offensive derrière Bradley Beal. Et de manière générale, mieux vaut éviter de débuter une saison avec quelques bobos à droite à gauche, surtout pour un rookie. Les Japonais ne lui en voudront donc pas s’il loupe ces deux matchs, qui ne ressembleront probablement pas à des matchs de Coupe du Monde.

Aucun risque pour Rui Hachimura. Prometteur mais pas décisif à la Coupe du Monde, le rookie des Wizards préfère rentrer aux US se soigner plutôt que de disputer le tour de qualification. Il verra donc les dernières dérouillées japonaises depuis sa télé. C’est peut-être pas plus mal.

Source Texte : nba.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top