Mondial

Coupe du Monde 2019, preview Espagne – Italie : ça ressemble sacrément à un huitième de finale c’t’affaire

Vaut mieux pas le perdre celui-là.

Source image : YouTube

On est vendredi, et si certains d’entre vous se préparent à faire la teuf dès ce soir, nous on se prépare plutôt à cette affiche entre l’Espagne et l’Italie cette après-midi à 14h30. Une affiche du deuxième tour qui promet beaucoup entre deux grandes nations européennes, et surtout une affiche qui peut représenter un tournant dans le Groupe J. 

Pour l’édition 2019, avec la mise en place de la Coupe du Monde à 32 équipes, la FIBA a réorganisé le tournoi en supprimant notamment les huitièmes de finale, qui ont été remplacés par une deuxième phase de poule visant à ressortir les huit meilleures nations en vue des quarts. Mais ce match entre l’Espagne et l’Italie aura une belle gueule de huitième. Mais avant de vous expliquer vraiment l’enjeu de cette rencontre, petit retour en arrière sur le parcours de ces deux nations. L’Espagne tout d’abord. L’équipe de Sergio Scariolo a dominé son groupe en remportant tous ses matchs. Alors oui, y’avait la Tunisie, Porto Rico et l’Iran en face, donc on peut pas dire que c’est un exploit non plus hein. Mais bon, on connaît une équipe de foot espagnole au Mondial 2014 qui s’est bien plantée (ahh quel bon souvenir) dans un groupe abordable, la preuve que rien n’est jamais assuré dans le sport de haut niveau. Pour l’Italie, c’était un peu différent tout simplement car Danilo, Marco, Raphaelo et Michelangelo se sont retrouvés dans le groupe de la Serbie. Et aux dernières nouvelles, les Serbes sont plutôt pas mauvais au jeu de la grosse balle orange. Du coup, les Italiens ont mis une branlée aux Philippines et à l’Angola, mais sont tombés contre Nikola Jokic et ses amis.

Trois victoires en trois matchs et une première place de poule pour l’Espagne, deux victoires pour une défaite et une deuxième place pour l’Italie. Voilà pour le bilan de ces deux nations au moment d’aborder le deuxième tour en compagnie de la Serbie et Porto Rico. Alors pourquoi ce match est-il si important ? Car il pourrait représenter un match à élimination directe pour l’Italie. On a déjà expliqué un peu le truc dans la présentation du Groupe J, mais on va détailler ici. Sauf cataclysme intersidérale, la Serbie remportera sa rencontre face à Porto Rico ce vendredi à 10h30. Et qui dit victoire des Serbes dit victoire obligatoire pour les Italiens. Pas le choix. Parce que si l’Espagne l’emporte, elle aura elle aussi un bilan parfait de quatre victoires pour zéro défaite, comme la Serbie, tandis que l’Italie sera à 2-2, un bilan insuffisant pour espérer rattraper le coup en vue des quarts de finale. Par contre, si la bande à Gallinari gagne, là ça va devenir très fun lors de la dernière journée. Ça voudrait dire que l’Espagne et l’Italie seront à égalité au classement (trois victoires pour une défaite, probablement derrière la Serbie à 4-0), avec un double header Espagne – Serbie / Porto Rico – Italie pour conclure. Plutôt intéressant comme scénario non ?

Vous comprenez maintenant pourquoi ce Espagne – Italie a des allures de huitième de finale, en particulier pour les Italiens, même si une défaite des Espagnols pourrait mettre ces derniers dans une situation assez tendue lors de la dernière journée. Bref, un match à ne pas rater car c’est maintenant que le Mondial devient vraiment intéressant.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top