3x3

Le récap des Playoffs de BIG3 League : ils n’ont peut-être plus 20 ans, mais ils en veulent toujours autant

Hier, la BIG3 League a sorti une vidéo récap des Playoffs 2019, qui se sont déroulés dimanche dernier à la Nouvelle-Orléans. Merci pour les retardataires. Des stars sur et en dehors du terrain, il y avait tout ce qu’il fallait au Smoothie King Center.

Alors ils n’ont peut-être plus les jambes pour courir sur un terrain pendant 82 matchs, mais pour un été de basket ils font bien kiffer les anciens. Depuis dix semaines, il font vibrer les différentes salles NBA à coup de dentiers qui tombent et de déambulateurs laissés au vestiaire. Non, sans rire, on s’amuse bien quand même. Surtout que dimanche dernier n’était pas un simple dimanche de BIG3. Dimanche dernier, c’était un dimanche de Playoffs de BIG3. S’il vous plaît. Alors vous allez dire « qu’est-ce qui change ? » Bah déjà il y a quelque noms qui sont repartis bronzer sur des yachts. Comme Nate Robinson ou Amar’e Stoudemire par exemple. Ensuite, le jeu s’intensifie et c’est là que l’on voit ressortir les esprits des vrais anciens franchise players. Dimanche, il y avait donc six équipes – les six meilleures de la ligue – qui s’affrontaient pour le premier tour. Et c’était un premier tour un peu spécial, on vous l’accorde.

Pour le premier match de la journée, on a eu droit à un magnifique Bivouacs – 3’s Company. Autant dire les Bivouacs contre Andre Emmett, complètement seul avec 18 points marqués sur les 36 de son équipe. Contre l’armada menée par Josh Smith, la 3’s Company s’est faite laminer mais au final… pourquoi ? Pour la place de cinquième… Bon, y’a mieux comme entrée en matière pour des Playoffs. Ensuite, ce sont les Killers 3’s qui affrontaient le Power. Stephen Jackson et Donte Greene contre Glen Davis et Corey Maggette, une belle affiche de demi-finale qui a finalement profité au talent de Steph. En même temps, l’ancien des Spurs est l’un des seuls qui n’a pas encore la graisse qui dépasse du short. 50-42 donc pour les Killers 3’s, et un ticket pour Hollywood et pour peut-être la victoire finale. Enfin, le dernier match opposait les Triplets – premiers du classement de la saison avec sept victoires pour une défaite – aux 3 Headed Monsters. Et c’est finalement l’équipe de Joe Johnson, MVP de BIG3 cette année, qui a remporté le pompon. Et autant vous dire que JJ, il ne porte pas ses coéquipiers uniquement pendant les fins de matchs. 26 points, 4 rebonds et 3 caviars pour celui qui pourrait potentiellement faire son grand retour en NBA dans les prochains mois. Et pour ceux qui voudraient voir ce qu’il valait avec les séniors, on vous a même fait un petit cadeau. C’est juste en bas, c’est la famille, c’est pour l’été. Score final, un expéditif 50 – 39 pour les Triplets qui s’offrent une chance d’aller au titre. Dimanche, les Killers 3’s affronteront donc les Triplets pour le titre de champion de BIG3 League. Alors on vous voit venir, « ils s’en foutent de gagner ou pas, ils veulent juste jouer ». Bah mettez des anciens champions NBA les uns contre les autres, et vous verrez qui aura le plus envie de dominer tout le monde.

Si vous voulez regarder la finale de la BIG3, dépêchez-vous de prendre un vol pour Los Angeles. Par contre, ne vous attendez pas à du Kobe Bryant coaché par Magic Johnson, parce que c’était plus du Stephen Jackson coaché par Charles Oakley. Bon, c’est pas dégueu mais ça mériterait un petit coup de dégraissage quand même. 

Source texte : Big3.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top