Hawks

Cam Reddish pourrait louper le début de saison : l’oisillon doit encore se remettre de ses bobos, l’envol attendra

Avant de planer ? Apprendre à voler.

Source image : NBA League Pass

Cam Reddish est l’un des joueurs les plus mystérieux de cette dernière cuvée de draft. À peine arrivé, une interrogation est d’ailleurs déjà en train de naître : va-t-il pouvoir débuter la saison avec les Hawks ? Opéré en juin dernier, le dixième pick 2019 n’a pas encore repris l’entraînement. Pas d’affolement, mais des questions commencent à se poser sur la date de son retour.

Les blessures, c’est probablement l’ennemi principal pour un rookie, tant le moindre petit empêchement peut rouiller le processus d’intégration dans la Grande Ligue. Pas de chance pour Cam Reddish, car il pourrait être embêté dès le début de sa nouvelle vie. Opéré au niveau de la ceinture abdominale en juin dernier, le produit de Duke devait au départ être absent six semaines avant de pouvoir reprendre l’entraînement. Mais selon The Athletic, l’ailier n’a pas encore repris et aucune date de retour n’est connue. Un peu inquiétant quand on sait que Reddish aurait déjà du être de retour depuis un gros mois et que les training camps arrivent dans quelques semaines. Le plan serait que Cam puisse participer au camp d’entraînement mais rien n’est certain alors que son rétablissement a déjà duré deux fois plus longtemps que prévu.

Cependant, il ne faut pas céder à l’affolement. Les médecins des Hawks privilégieraient la patience et ne veulent prendre aucun risque sur la condition physique de leur pépite, même si pour cela il doit se reposer plus longtemps que prévu. Mais des rétablissements qui durent un peu trop, c’est toujours un peu flippant. D’autant plus que dans le cas de Cam Reddish, l’éthique de travail du garçon semble assez questionnable, et il ne faudrait pas que cela lui coûte une avalanche de blessures. Car les Hawks misent beaucoup sur lui, et il pourrait avoir de belles responsabilités dans les systèmes de Lloyd Pierce, et ce dès sa saison rookie. On le sait à Atlanta : le garçon a du talent, beaucoup, et on est très content d’avoir pu le récupérer au dixième spot de la draft alors qu’on le voyait atterrir un peu plus haut. Car apparemment, les équipes devant ont eu un peu peur de prendre le risque. En soi, l’ancien coéquipier de Zion Williamson à Duke a un talent fou, poussant même les plus optimistes à le comparer à un T-Mac ou un Paul George. Qualités athlétiques, shoot, QI basket, sur le papier Cam Reddish a tout ce qu’il faut pour exploser dans la NBA moderne. Mais l’ailier est aussi capable de disparaître complètement au cours d’un match, et certains doutent de sa compétitivité. Un mélange hyper intriguant qui lui a coûté quelques places à la draft, mais qui pourrait faire le bonheur des Hawks. À condition d’abord que ses blessures le laissent tranquille le plus tôt possible.

Ceux qui voulaient voir un trio Trae Young – Cam Reddish – John Collins dès la pré-saison vont peut-être déçus, car le rookie n’est pas encore sûr et certain de pouvoir y prendre part. S’il devrait être à priori disponible au début de la saison, Reddish inquiète un peu car il aurait dû être sur pied depuis un moment, et ce n’est jamais très rassurant de voir des blessures durer plus que de raison. En espérant que ce ne soit qu’une question de jours, car on a bien envie de voir Cam Reddish à l’œuvre.  

Source : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top