Draft NBA

Profil Draft 2019 : Cam Reddish, entre la facilité de T-Mac, la flemme de Wiggins et le talent de Paul George

Question : quel joueur est le plus polarisant de ce Top 10 de la Draft 2019 ? Réponse : Cam Reddish. Le débat peut exister, si vous le souhaitez, mais les faits sont là. L’ailier de Duke peut faire baver comme déprimer, on fait le point sur son profil à quelques jours de la grande cérémonie.

PROFIL

# Âge : 19 ans. Allez, 20 en septembre.

# Position : Ailier. Taille idéale pour ce poste.

# Équipe : Duke. Mais si, vous savez, avec Zion et Harjé.

# Taille : 203 centimètres.

# Poids : 98 kilos. On passe à table.

# Envergure : 216 centimètres. Tava.

# Statistiques 2018 : 13,5 points, 3,7 rebonds, 1,9 passe, 1,6 interception à 36% au tir, le tout en 30 minutes.

# Comparaison : Harrison Barnes, ou Paul George si vos poules ont des dents.

# Prévision TrashTalk : entre 5 et 8.

QUALITÉS PRINCIPALES

  • Des mensurations idéales

  • La définition de la beauté dans son jump-shot

  • Fluidité remarquable dans le jeu et les déplacements

  • Polyvalence défensive déjà présente

  • Potentielle superstar, parfait pour la NBA moderne

Les observateurs sont unanimes, lorsqu’ils voient Cam Reddish pour la première fois en vraie. Lui là, ouais, lui, il pue le basket à plein nez. Grand, assez costaud, de longs bras et le tout aidé par une mobilité impressionnante, Cam est dans cette veine des ailiers polyvalents qui règnent sur la NBA d’aujourd’hui et de demain. Il y a une aisance, au premier abord puis dans le jeu, qui fascine. Les comparaisons avec Tracy McGrady et Paul George ne viennent pas de nulle part. Sans montrer de folles émotions sur son visage, Reddish peut proposer des séquences dignes des ténors à son poste, et ce des deux côtés du terrain. Distance, mi-distance, voir Cameron shooter est un petit délice à consommer sans modération. Son shoot est soyeux, en transition comme sur jeu placé. Délice que l’on retrouve lorsqu’il défend avec intensité, terrorisant certains attaquants grâce à sa lecture et ses dimensions. Son QI basket déjà bien développé lui permet de réaliser de bonnes passes, lorsqu’il en a la possibilité ainsi que l’envie, et ses rotations défensives vont dans ce même sens. Ce package, sans qualités athlétiques out of this world, font de l’ailier de Duke un des joueurs les plus intrigants de cette Draft. Quand on le voit être clutch, qu’il peut défendre 3 positions différentes et planter shoot sur shoot à distance, il y a un côté superstar qui se dégage du kid. Sa seule année à Duke fût difficile, en étant autant attendu puis finalement décevant aux côtés de Zion Williamson et R.J. Barrett. Mais comme le dit Reddish, et cela montre aussi son approche du jeu, ce fût une année d’apprentissage sur la patience et sa capacité à s’ajuster. Peu de gamins avec autant de talent auraient tenu face à autant de pression. Peut-être que les résultats ne furent pas aussi bons qu’espérés mais peu de gamins arriveront en NBA avec un tel bagage de compréhension, de potentiel et de qualités purement physiques. L’addition de tous ces éléments fait que Cameron, dans de nombreuses têtes, représente un potentiel steal de Draft en sortie de Top 5. S’il touche son plafond dans quelques années, un paquet d’équipes se mordront les doigts en se disant que c’était évident avant sa Draft 2019, et que le jeu NBA est parfait pour lui.

DÉFAUTS MAJEURS

  • Régularité et détermination dans l’effort

  • Capacité à finir près du cercle et absorber le contact

  • Handle trop léger pour un créateur sur pick and roll

  • Joueur le plus flippant du Top 10 de la Draft, peut devenir une superstar comme un joueur de rotation

Si Cam Reddish était régulier ? Il y aurait de la concurrence sur le podium de cette Draft 2019. L’intrigue se fait peut-être sur le positif, mais elle a lieu aussi dans le négatif. Et quand il s’agit de l’ailier de Duke, les drapeaux rouges sont parfois extrêmement troublants. Comment un joueur aussi talentueux, doué et polyvalent peut soudainement disparaître en plein match ? Est-ce sa situation avec les Blue Devils qui l’empêchait de s’exprimer au maximum ? Y a-t-il un soucis de compétitivité chez le jeune homme ? Laid back, donc sans montrer de véritable feu intérieur, Reddish fait peur à beaucoup de monde car il touche les deux extrêmes de ses projections potentielles. Est-ce qu’on est sur Paul George, Harrison Barnes, Ben McLemore, Andrew Wiggins, Nicolas Batum ? Est-ce qu’on peut compter sur lui quand ça chauffe, ou va-t-il se planquer derrière les leaders ? Le potentiel est indéniable, mais la Draft ne se base pas que sur cela. Et heureusement d’ailleurs, sinon JaVale McGee aurait été 1er de sa cuvée les yeux fermés. Il y a la confiance, l’approche, la détermination, ce côté alpha recherché par toutes les franchises, et qui fait que vous êtes dans le Top 3 ou le Top 10 de votre Draft. Techniquement parlant, il faudra bosser le handle qui est encore assez juste pour menacer les défenseurs de la NBA sur pick and roll en tant que créateur, tout comme ses finitions à l’arceau qui font parfois penser à un joueur sans véritable plan une fois dans la raquette. Deux points améliorables, en priorité. Mais c’est là qu’on en revient au problème initial. Bon bosseur, Reddish est un passionné de basket qui ne pense qu’à la balle orange, sauf qu’il faudra aller plus loin que des petits entraînements pour toucher son plafond. Est-ce qu’on est face à une futur star, un joueur de complément, ou un ailier normal qui traînera dans la Ligue en frustrant ses observateurs d’année en année ? Encore des questions, toujours des questions avec Cameron.

Conclusion

Projeté entre Cleveland, Phoenix, Chicago et Atlanta, Cam Reddish provoque la frustration de manière régulière. Frustration devant tant de capacités, de potentiel, de projections, de stupéfaction, de mauvaises surprises et de moyennes décisions. Dans un projet stable et qui lui donnera du temps pour se développer, qui sait ? Peut-être qu’il deviendra le futur All-Star annoncé dès sa sortie de lycée… ou pas.

Sources texte : Basketballreference / Nbadraft.net / ESPN / Youtube / Draftexpress / Twitter

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top