Jazz

Le Jazz dévoile ses « nouveaux » maillots : du bon vieux old-school des 90’s, maintenant faut gagner cette Finale face aux Bulls

Donovan Mitchell

On attend désormais Greg Ostertag pour un ten-day contract.

Source image : Youtube - Utah Jazz

L’été était déjà très hype côté Utah, mais la franchise a décidé d’en rajouter une couche en dévoilant son maillot rétro pour la saison prochaine, soit une réédition de celui sorti en 1996. Tout est donc là pour rappeler l’âge d’or de la franchise de Salt Lake City : roster, coaching, maillot… Reste plus que les résultats !

Le Jazz a dévoilé son « nouveau » maillot, et l’annonce risque de faire du bruit car il va rappeler de bons souvenirs aux fans de la franchise. Pour cette année, les hommes de Quin Snyder auront l’honneur de porter la même tunique que John Stockton et Karl Malone du temps de leurs grandes confrontations face aux Bulls de Michael Jordan, le tout avec le parquet qui va avec. Si les joueurs de la région du lac salé n’avaient pas réussi à vaincre MJ, on reste de loin sur les plus belles heures de l’histoire de la franchise. En plus, le maillot est certainement l’un des plus connus sur les dernières décennies. Le fond violet dominé par les montagnes enneigées, elles-mêmes ornées des lettres JAZZ en violet et bleu ciel, ça parle à tous les fans de NBA. Commercialement, on est donc presque certains que le maillot va faire un carton, car il paraît comme un immanquable pour tous les collectionneurs. Mais au-delà des chiffres, cette réédition montre bien les ambitions retrouvées de la franchise.

En sortant ce maillot, le Jazz envoie le message suivant : « c’est l’heure de vivre notre deuxième âge d’or, on vise de nouveau les sommets », en gros. Et les autres franchises feraient mieux de le prendre au sérieux, car Utah va avoir des sacrés arguments pour la saison à venir. Le premier coup, et le plus gros de l’été, c’est déjà l’arrivée de Mike Conley, qui peut donc former un Big Three très sérieux aux côtés de Rudy Gobert et de Donovan Mitchell. L’ancien meneur des Grizzlies a tout pour bien feater avec le roster actuel, mais aussi pour l’amener vers une nouvelle dimension. Avec Conley, le Jazz s’offre une deuxième option offensive de choix en plus de Donovan Mitchell, ainsi qu’un gros défenseur, et c’est certainement l’élément qui manquait à Quin Snyder pour emmener ses joueurs encore plus loin. De son côté, Donovan a lui promis qu’il allait taffer sa défense, et c’est peut-être tout ce qui lui faut pour devenir une vraie star vu le niveau qu’il a déjà atteint de l’autre côté du terrain. Du coup, avec Rudy en patron de la raquette et des joueurs comme Joe Ingles et Bojan Bogdanovic pour épauler le tout, ça commence à donner un roster XXL. Le seul problème finalement, c’est peut-être la concurrence monstrueuse qu’il va y avoir dans la conférence Ouest. Va falloir batailler très dur pour faire honneur à ce maillot de la même manière que John Stockton et Karl Malone.

Un maillot, c’est bien beau (surtout celui-là), mais c’est pas ça qui fait gagner les matchs. Donc si le Jazz envoie un message à la concurrence avec le remake du jersey version fin des années 90, va falloir assumer derrière. Mais à Salt Lake City, on a tout ce qu’il faut en main pour faire honneur à cette tunique.

Source texte : Twitter @utahjazz

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top