Lakers

Le calendrier des Los Angeles Lakers 2019-20 : dates importantes, matchs immanquables, c’est par ici !

Il a faim, le King.

Source image : NBA League Pass

Il est prêt, il est officiel : le calendrier des Los Angeles Lakers édition 2019-20 est enfin tombé ! Pour ne rien louper du programme qui attend les fans et les joueurs en NBA cette saison, voici l’analyse complète des matchs à venir.

Ce n’est pas parce qu’on est voisins que tout doit nous unir, mais au niveau du calendrier et spécifiquement l’automne qui arrive, Clippers et Lakers auront un chemin similaire. Après en avoir mis plein la gueule à ceux qui doutaient encore de lui, LeBron pourra entamer sa marche triomphante avec un mois de novembre serein. Maison, calme, petits adversaires, on déroule. De quoi mettre AD en confiance, et ne pas trop charger Frank Vogel en rumeurs de licenciement. Décembre ? Autre délire. Comment souvent, le Staples Center sera réservé à d’autres événements, l’occasion pour Rondo et sa bande de découvrir du pays. Un vrai beau test, qu’il faudra ponctuer avec grâce cette fois. Car oui, souvenons-nous de l’an dernier, et des ambitions autour de Noël. Plus de cyborg, plus d’espoir. Pas le droit à une deuxième erreur du genre, le King sera vigilant tout en marchant sur la concurrence. Après un roadtrip à l’Est en janvier et quelques bruits de couloirs très discrets on l’imagine autour de la trade deadline, le cap sera mis sur mars avec une attention toute particulière sur les aéroports du coin. En effet, the roadtrip des Lakers sera en fin de saison, sacré challenge quand la course aux Playoffs deviendra diablement intense. Si certains doutent de la capacité de la franchise aux 16 titres à faire partie du Top 8 de sa conférence, n’ayez craintes : 6 des 8 derniers matchs de leur régulière se jouera à domicile. On pourra alors compter sur un LeBron en Playoffs mode pour nous envoyer tout ça au premier tour, avant de s’arracher la gueule avec les autres gros concurrents à l’Ouest. Ah oui, sinon, pour conclure, on note tous sur son petit agenda. Le 3 janvier ? Retour de Lonzo, Ingram et Hart au Staples Center, après Luke Walton en décembre. On peut déjà imaginer l’ambiance qui sera, évidemment, cordiale.

# Plus long road-trip : 6 matchs (mars)

# Plus longue session maison : 5 matchs (deux fois)

# Mois le plus chaud : décembre (programme chargé)

# Mois le plus cool : novembre (affiches légères)

# Matchs en antenne nationale : 31 sur toute la saison.

# Nombre de back-to-backs : 12 sur toute la saison.

# Nombre de rencontres tôt en France : 10 sur toute la saison.

# Trois affiches à retenir : Clippers (25/12), Pelicans (03/01) et Rockets (12/03)

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top