Hawks

Travis Schlenk promu président des Hawks : période d’essai concluante, maintenant on attend une hausse des résultats

Travis Shlenk Atlanta GM Hawks

Avoir du pif à la Draft, ça peut mener loin.

Source image : YouTube

La direction des Hawks a annoncé que des promotions et des nouvelles embauches avaient eu lieu au sein du front office ce lundi. Celle qui nous intéresse le plus ? La prolongation de Travis Schlenk au poste de general manager ainsi que son upgrade en tant que président des opération basket de la franchise d’Atlanta où il disposera désormais de la double casquette.

Travis Schlenk n’est pas un débutant dans le monde de requins qu’est la NBA. Même s’il n’est à la tête des Hawks que depuis trois saisons, cela fait maintenant 20 ans que Schlenk travaille au sein de la Ligue. Avant d’atterrir sur le sol géorgien, il a passé 13 ans dans le staff des Golden State Warriors, dont les six derniers en tant qu’assistant de Bob Myers – qui a réussi à rassembler toute la clique d’Oakland qu’on connaît. Mais les Warriors n’ont pas été la seule destination du nouveau président d’Atlanta. Avant ça, Travis avait enchaîné le Heat, le Magic ainsi que l’université de Géorgie (il a l’air d’aimer la division Sud-Est). Et c’est sa capacité à savoir faire des sacrifices qui plaît beaucoup au propriétaire des Hawks. D’ailleurs, lors de sa promotion, l’homme grâce à qui le roster des faucons est tel qu’il est aujourd’hui a reçu l’entière confiance du propriétaire, Tony Ressler.

« Nous sommes extrêmement satisfaits de l’orientation que Travis et toute notre équipe de basketball nous font prendre en tant que franchise. Il s’est servi de la Draft pour construire un noyau de jeunes joueurs impressionnant, a engagé l’un des meilleurs jeunes entraîneurs de la NBA, Lloyd Pierce, et nous a positionnés pour avoir la place dans le cap, les choix de draft et la flexibilité financière nécessaires pour réussir à long terme dans la NBA. »

Les Hawks vont (un peu) mieux depuis la saison dernière. Après la fin d’un cycle amenée par le départ de Dennis Schröder – dernier membre majeur (avec Kent Bazemore) de l’époque Hawks 2015 – pour le Thunder, la direction de la franchise géorgienne a décidé de récupérer de nouvelles stars grâce à la Draft. Au lieu d’aguicher les gros poissons et dépenser des sommes astronomiques dans des contrats de superstars, pourquoi pas récupérer les siennes directement ? Alors oui, du coup ça a pas mal tanké à Atlanta ces dernières années. Mais est-ce que ce serait pas en train de payer tout ça ? Le nouveau visage des Hawks aujourd’hui, c’est le duo Trae Young – John Collins, tous deux récupérés à la Draft. Sans parler de Kevin Huerter et Alex Len, ou encore de De’Andre Hunter fraîchement arrivé dans la maison.

L’avenir des Hawks semble radieux et la promotion de celui qui est à la base du projet le démontre bien. Trae Young peut devenir le futur combiné de Steve Nash et Steph Curry. Aujourd’hui, il est la clef de voûte du projet des faucons. L’Est est plus ouvert que jamais, et si le roster progresse ensemble collectivement, pourquoi pas retrouver les petits jeunes en Playoffs à nouveau dans un an ou deux.

Source texte : NBA.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top