Warriors

Bob Myers rassuré par la maturité de D’Angelo Russell : on parle bien du même D-Lo ?

D'Angelo Russell

Si le début de carrière de D’Angelo Russell a été perturbé par quelques gamineries, le gars semble avoir bien mûri, de là à en convaincre le GM des Warriors.

Source image : Youtube/ESPN

Bob Myers est bien placé pour savoir qu’il vaut mieux éviter les accrocs dans les vestiaires pour espérer remporter quelque chose avec son équipe. Alors quand il a signé D’Angelo Russell, il a quand même cherché à savoir si le mec avait mûri depuis ses débuts dans la Grande Ligue. Et apparemment, D-Lo lui a fait bonne impression.

Au vu de son talent, D’Angelo Russell a quand même mis pas mal de temps pour s’imposer en NBA. S’il est devenu All-Star pour la première fois de sa carrière en portant les Nets sur son dos cette saison, on avait auparavant des gros doutes sur sa capacité à exploiter son potentiel, tant celui-ci semblait supérieur à son âge mental. Rappelons qu’on parle d’un garçon qui, lors de sa saison rookie, avait balancé une vidéo sur Snapchat qui montrait son coéquipier Nick Young avouant être infidèle à sa fiancée de l’époque, la chanteuse Iggy Azalea. De quoi mettre une bonne ambiance dans le vestiaire des Lakers pour terminer l’année. Convaincu par son talent balle en main en le signant chez ses Warriors, Bob Myers, a quand même voulu savoir si D-Lo avait mûri. Et de ce qu’il rapporte dans le TK Show, le GM de Golden State a l’air rassuré.

« Il a dit ‘Avec du recul, je n’étais peut-être pas prêt pour ce qui allait se passer à L.A. en étant drafté en deuxième choix’. Beaucoup de gens auraient blâmé les autres en disant que ce n’était pas de leur faute, cela montre une certaine maturité. »

Si Bob Myers a l’air confiant et que son passage du côté de Brooklyn montre que l’ancien Laker a bien changé, on va quand même éviter de s’enflammer. Car rappelons que c’est ce même Russell qui s’était fait choper à l’aéroport avec une petite quantité de marijuana sur lui à peine éliminé des Playoffs en mai dernier. Rien de bien méchant, mais rien d’hyper mature non plus. Là où on peut être rassuré, c’est qu’on est certain que si D-Lo commence à faire le malin à San Francisco, un Draymond Green saura trouver les mots pour calmer le bonhomme. Et si D’Angelo Russell est focus sur le basket et laisse définitivement ses démons derrière lui, les Warriors auront encore de sacrés arguments pour la saison prochaine. On compte sur toi…

Bob Myers a donc l’air sûr de son coup : plus qu’un excellent joueur de basket, le GM des Warriors pense avoir signé homme mature. Si l’évolution de la carrière de D-Lo semble aller dans ce sens, on va faire gaffe à pas s’enflammer. En tout cas, on imagine que Draymond Green va regarder ça de près…

 Source texte : TK Show

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top