News NBA

Arrêtez tout, tout de suite : un fan a créé une version Kevin Durant du jeu “Snake”, on vous jure que vous allez y passer la journée

Snake Kevin Durant

Ex-cep-tion-nel.

Source image : easymoneysnake.com

Adolescents des années 2000, vous n’êtes peut-être pas prêt pour ce qui va suivre, surtout si comme nous vous avez été l’heureux propriétaire d’un téléphone cellulaire de type Nokia 3210, 3310, 3410, bref un téléphone gros comme une brique. Pas de réseaux sociaux ou très peu à l’époque, alors on passait tous nos journées à jouer au… Snake, merveille de technologie consistant à nourrir un serpent qui grandissait au fur et à mesure de ses repas en évitant de le faire se bouffer lui-même, synonyme de fin de partie. Ah les années 2000…

Le rapport avec notre schmilblick ? Un fan a sorti tout récemment la version… Kevin Durant du Snake. Il fallait y penser, et il faut le voir pour le croire. Le graphisme est archaïque mais rappelle nos douces années de lycéens, et le serpent a donc cette fois-ci été remplacé par la tête de ce bon vieux Kevin Durant, que vous devrez assimiler en début de partie à l’une des six franchises proposées. Ses repas ? Finis les points noirs sans relief, ce sont cette fois-ci Scott Brooks, Stephen Curry, James Dolan, Russell Westbrook, le trophée de MVP, Draymond Green, des… cupcakes ou encore Kyle Singler qui se font gober et qui lâchent parfois des messages hilarants à KD, en lien avec son histoire mouvementée depuis son arrivée dans la Grande Ligue. Si vous vous bouffez la queue ? L’application vous propose de rejouer ou d’agiter la Free Agency en rejoignant une autre franchise, toujours plus.

On a testé et, ô surprise, on est dessus depuis six heures du tam’s. Car si le Snake était addictif, si le Snake 2 était révolutionnaire, le Snake version KD sera parfait pour le combo nostalgiques/fans de NBA. Allez, petit cadeau du jour, y’a qu’à cliquer sur ce lien et on vous promet que vous ne bougerez plus du canapé de toute la journée. Nous on vous laisse, on a un record à 1685 à faire tomber.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top