Blazers

Le best-of des Blazers 2018-19 : fermer tant de bouches et avec autant de classe, c’est beau

En attendant la reprise des hostilités, TrashTalk paye une nouvelle fois son mois d’août et vous offre chaque jour le best-of 2018-19 de l’une des trente franchises NBA. Histoire de se mettre bien avant la reprise, histoire de ne pas oublier que le basket est le plus beau sport du monde, juste devant la pétanque du dimanche, celle qui se pratique une boule dans la main gauche et un verre de rosé dans la droite. Allez, highlights, les vacances c’est pour les autres.

Feu, troisième best-of de cette série spéciale N-1, synonyme d’un début de saison qui se rapproche inexorablement. Ça c’était pour la bonne nouvelle, mais passons tout de suite aux choses sérieuses.

S’il y avait bien une équipe motivée pour attaquer la saison 2018-2019 c’était eux. Humiliés suite au sweep subi contre les Pelicans (malgré l’avantage du terrain), Damian Lillard et sa bande avaient à cœur de se racheter cette saison. Comme toujours annoncés entre la septième et la neuvième place à l’Ouest, les protégés de Terry Stotts ont su faire taire les mauvaises langues pour finalement arracher la troisième place au nez et à la barbe de James Harden. Un parcours en saison régulière qui rappelait étrangement celui des dernières années, beaucoup de fighting spirit durant la saison, des séquences de passes au goût de caviar et des joueurs clés qui disparaissent en Playoffs : une phrase qu’il nous faudra vite oublier. Présentés comme un adversaire prenable pour chacun de leurs opposants en postseason, les Blazers ont pris la mouche et sorti le bleu de chauffe. Le Thunder se voit au-dessus ? Dame Dolla va les expédier en vacances vite fait, bien fait, sans oublier de les saluer comme il faut, probablement le moment fort de cette saison dans l’Oregon. Denver est la seule équipe pouvant défier les Warriors ? Portland va aller les chercher en sept et remporter le match décisif au Pepsi Center, s’il vous plait. Certes, la marche Golden State sera un peu haute et c’est avec un nouveau sweep que se conclura ce run en Playoffs, mais l’important est ailleurs. Les Blazers ont captivé les foules, montré un visage qu’on ne leur connaissait pas. D’équipe prenable à gros underdog, on a vite vu la transformation et ça valait le coup d’œil.

Du game winner de Lillard oui, des cartons offensifs de C.J oui, mais pas que. Car c’est avant tout un groupe uni derrière son leader qui est allé chercher cette Finale de Conférence à l’Ouest. Entre les shoots du parking de Seth Curry, les gros posters de Meyers Leonard, l’aérien Al-Farouq Aminu ou encore le précieux Evan Turner en couteau-suisse c’est une grande diversité que nous vous proposons aujourd’hui en highlights. A déguster sans modération.

Les Blazers ont gâté le Moda Center cette saison. Si vous aimez les bons gros posters, l’extra-passe ou le buzzer beater vous risquez d’apprécier cette séquence. On en redemande et très vite. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top