Grizzlies

Les Grizzlies ressortiront bien le maillot rétro époque Vancouver : et bien sûr que le turquoise est à la mode en 2019

Grizzlies

Espérons que ces Grizz là gagnent plus que 23 matchs sur la saison.

source image : YouTube

En NBA, les maillots, c’est important. Ça fait partie de l’identité de chaque équipe et ça permet à Gérard de reconnaître les gars avec qui il joue à défaut de ne pas connaître le score. L’offseason est toujours l’occasion pour les franchises d’annoncer l’arrivée de nouveaux maillots qui subissent ensuite le jugement de la communauté NBA. Les Grizzlies ont décidé de prendre le contre-pied de cette tendance en ressortant leur maillot de la fin des années 1990-début 2000, époque Vancouver Grizzlies. Pour le grand bonheur des six fans de basket qu’il reste à Vancouver, mais aussi de ceux qui ont découvert la NBA avec deux équipes canadiennes il y a un peu plus de vingt ans.

Les fans des Grizzlies risquent de voir un peu flou en début de saison. C’est la fin définitive du Grit & Grind avec le départ de son dernier représentant Mike Conley chez les Mormons, et c’est une équipe jeune et pleine d’espoir qui tentera de faire vibrer les fans du Tennessee. Ja Morant, Jaren Jackson Jr. et Brandon Clarke, voilà les noms qui représentent à la fois le présent et l’avenir des Nounours de la ville du blues. Mais le flou viendra aussi certaines nuits du nouveau maillot alternatif des Grizz, en l’honneur du vingtième anniversaire de l’arrivée de la NBA à Memphis et du 25ème birthday de la création des Grizzous, à l’époque à Vancouver.  Une tunique turquoise qui nous fera régler la luminosité sur nos écrans les premières fois mais qui porte en elle l’histoire de la genèse des Grizzlies.

Oui, parce que quand on dit « nouveau », ce n’est pas exactement le cas. Certes, ce maillot n’a jamais été porté par les Grizzlies à Memphis mais les Ours n’ont pas toujours élu domicile dans le Tennessee. Si ce maillot vous dit quelque chose, c’est certainement que vous suiviez la NBA depuis – au moins – la fin des nineties, quand les Grizzlies étaient alors basés… à Vancouver. Un bail qui aura été bref mais de 1995 à 2001, le Canada avait bien deux franchises NBA : les Raptors et donc les Grizzlies. Mais attention, on est bien loin de l’ère Grit and Grind des Randolph, Gasol et Conley, puisque ces Grizzlies-là étaient beaucoup moins féroces. Leur première saison ? Ils n’empochent que 15 wins.  Emmenés par Mike Bibby, Jason Williams et Shareef Abdur-Rahim, qui en cinq saisons ne gagnent pas plus de 23 matchs par an. Le tout pour un magniqfiue bilan all-time de 101 victoires pour 359 défaites. Du coup, on se dit que ce n’est certainement pas un hommage à l’excellence des Grizzlies à Vancouver qui a poussé l’équipe marketing de Memphis à ressortir ce maillot Peut-être un hommage au Canada, qui abrite aujourd’hui les champions NBA à qui les Grizzlies ont filé l’une des pièces clés du championship puzzle aka Marc Gasol. En plus du maillot, les Grizzlies ont annoncé qu’ils évolueraient sur un parquet alternatif certains matchs. Qu’est ce qu’on a hâte de voir du parquet turquoise !

Cette saison, les Grizzlies évolueront sur certains matchs dans un maillot rétro jamais porté depuis leur déménagement à Memphis. Un maillot de l’époque Vancouver, époque faste durant laquelle les Grizzlies ont gagné… moins de 25% de leur matchs en six saisons. Ah la nostalgie de la victoire, ça peut faire faire n’importe quoi , même porter des couleurs bizarres.

Source texte: USA Today       

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top