Warriors

Klay Thompson prévient, ne sous-estimez surtout pas les Warriors : ils en ont pas marre d’aller tout le temps en Finales eux ?

Klay Thompson, Warriors

« Donnez nous encore 30 ans pour dominer la Ligue »

Source image : YouTube

En NBA, les étés se suivent mais se ressemblent de moins en moins. Klay Thompson a beau dire que la dynastie Warriors n’est pas finie, l’équipe s’est quand même sacrément amoindrie en vue de la saison prochaine. Les Dubs ne sont plus les favoris pour soulever le trophée, et la chasse est plus qu’ouverte pour aller succéder aux Raptors. La NBA devient équilibrée et les forces redeviennent égales. Finis les Warriors avec leur cinq majeur de gladiateurs, place à la bonne vieille bataille équitable qui nous donne envie de plonger en octobre.

Mais il y a quelqu’un qui n’est pas d’accord avec cette idée que les Warriors devraient s’arrêter et laisser la place à d’autres équipes. Ce gars-là c’est c’est Klay Thompson et en se livrant sur l’avenir de sa franchise, l’arrière ne cache pas son envie de garder le trône à l’Ouest. Celui qui a signé récemment un beau contrat de 190 millions sur 5 ans évoque pour ESPN les chances de voir Golden State toujours au top :

« Je pense que c’est un peu rapide de dire qu’il n’y a plus de dynastie. On a toujours Stephen Curry, un double-MVP, et Draymond Green, déjà nommé meilleur défenseur de l’année. Ajouter D’Angelo Russell était un énorme cadeau pour nous. Le petit va se transformer en superstar dans cette Ligue. Dire que la dynastie est terminée je pense que c’est un peu de l’ignorance parce que je reviendrai également plus fort et plus athlétique. Ce ne serait pas intelligent d’oublier les Dubs. C’est le message que je veux faire passer. »

C’est vrai que cet effectif, bien qu’amoindri, fait toujours des Warriors de sacrés prétendants aux Finales. Cette saison sera néanmoins plus compliquée que prévu avec l’absence de Klay, mais dans un an… Golden State sait rester au top quand personne ne veut les voir le faire et c’est bien ce que les joueurs veulent continuer de montrer. Mais ce que notre ami Klay n’a pas dit, c’est que les Warriors ont donc perdu beaucoup de joueurs importants cet été. De Kevin Durant à DeMarcus Cousins, en passant par Andre Iguodala, Shaun Livingston ou Quinn Cook. On ne vous ment donc pas en disant que la franchise change – un peu – d’ère. La saison prochaine, Steve Kerr devra aussi se priver de son arrière le plus productif puisque Thompson sort d’une saison à 21,5 points par match, ce qui lui a d’ailleurs valu une cinquième apparition au All-Star Game. La concu est plus que présente cette année avec toutes les signatures et les trades côté Ouest, qui ont fait au passage des deux franchises de Los Angeles les principaux rivaux des Warriors. Sans oublier Houston et les autres qui auront bien-sûr leur mot à dire. On a là une belle Conférence Ouest, une fois de plus, et Thompson et les Warriors devront prouver qu’ils sont toujours les meilleurs de ce côté-ci du pays. Il y a là une bonne source de motivation chez les Dubs : prouver que tout le monde a tort, et ça passe par un Klay Thompson qui a confiance en ses coéquipiers pour cette prochaine saison, avant de revenir et faire des choses encore plus grandes avec sa franchise de toujours.

Klay Thompson met tout le monde en garde : les Golden State Warriors ne sont pas finis. Plus personne n’a envie de les voir dominer l’Ouest ? L’arrière s’en fiche. Les finalistes gardent une bonne équipe pour la saison prochaine, qui sera capable de jouer le haut de tableau malgré les départs. Reste à savoir si le niveau de la Conférence Ouest s’est élevé au point de laisser les Warriors dans le rétro…

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top