Cavaliers

David Griffin revient sur sa période avec les Cavs : tout ne semblait pas si rose à Cleveland, dur dur la vie avec LeBron

David Griffin

Vivre avec LeBron, ça laisse des traces.

Source image : YouTube

Aujourd’hui GM des Pelicans, David Griffin est d’abord passé par la case Cleveland à l’époque LeBron James. Tout à commencé en février 2014 et Griffin est revenu récemment pour Sports Illustrated sur l’époque où tout n’était pas aussi beau que sur les affiches de la Q Arena.

David Griffin est un GM compétent. Il l’a encore montré cet été en faisant des Pels une équipe qui reste compétitive malgré le départ de leur franchise player Anthony Davis. Et lors de son passage à Cleveland, Griffoune a pu s’offrir une sacrée bague, celle de champion NBA. Petit retour en arrière, en juillet 2014, quand LeBron James décide de retourner à Cleveland pour essayer d’y gagner un titre après son break avec cette cougar de Ginette Miami. Le GM David Griffin se réjouit alors, bien-sûr, puis fond en larmes dans son bureau, comme il l’explique lui-même pour Sports Illustrated, à cause de la pression soudaine de devoir apporter une bague sous le règne de King James. On ne pense pas que Magic Johnson ait fait la même chose l’année dernière pour l’arrivée de LeBron, mais paye ta pression quand une grande star comme LeBron arrive. David n’avait pas à sortir les larmes finalement, puisque l’avenir s’est avéré plus radieux par la suite. Des gars super importants dans la construction de la bague sont arrivés, et voilà que tout a fonctionné. Mais la relation avec LeBron n’a pas toujours été facile :

« Il savait qu’on pouvait l’aider à gagner. (…) Vous devez accepter d’avoir des conversations très difficiles avec LeBron. Ce qui nous a permis d’avoir une très bonne relation, parce que je pouvais lui dire ce qu’il avait besoin d’entendre et il respectait le fait que je lui dise ça pour les bonnes raisons. »

Voici comment changer des pleurs en remontée historique en Finale NBA. Dos au mur à 3-1, les gars ont fait ce qui n’a jamais été vu dans l’histoire des Finales en remportant la série. Mais les dessous du décor sont un peu moins joyeux, puisque l’ami David ne trouvait apparemment pas ça fun de travailler avec LeBron. Mais avec l’expérience gagnée, Dave saura sûrement tirer des leçons de son passage à Cleveland, et La Nouvelle-Orléans va en être l’heureuse bénéficiaire. L’acquisition de Zion Williamson et d’une horde de très bons joueurs et/ou prospects va aider Griffin à emmener les Pelicans loin dans la Conférence Ouest, c’est en tout cas l’objectif. Pas le même job qu’à Cleveland mais le GM a montré qu’il savait construire des équipes capables de remporter des titres. On vient tous de comprendre que le business de la NBA n’est pas facile à gérer, que ce soit pour les joueurs comme pour les dirigeants. La relation entre David Griffin et LeBron James a en tout cas été assez compliquée pour que le GM en vienne aujourd’hui à questionner l’envie du King de toujours gagner des titres aujourd’hui, comme c’était le cas dans les années précédentes :

« Je ne pense pas qu’il soit le même animal pour ce qui est de gagner »

L’Ouest continue de se renforcer (pas les Cavs malheureusement) et la bataille entre les Lakers et les Pelicans ne se passera pas seulement sur le terrain. Après les joueurs échangés dans les deux sens, ce sont désormais deux anciens « collègues » qui se retrouveront très bientôt pour voir laquelle de leur équipe est la meilleure. Sorte les kevlars.

Source texte : Sports Illustrated

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top