Dossiers NBA

Les conseils de TrashTalk pour réussir – ou non – sa carrière NBA : la Bible est là, après ça le hasard ne veut plus rien dire

C’est facile en fait.

Source image : YouTube

Vous êtes un futur rookie en NBA ou un joueur très sérieux qui espère rejoindre les terres de l’Oncle Sam un jour ? Vous voulez réussir votre carrière ? Alors… passez votre chemin. Ici on ne dispense que des mauvais conseils, enfin des bons mais pour… rater sa carrière. Bizarre vous dites ?  Disons que ça doit être fatiguant de toujours tout réussir, d’être bon partout et tout le temps…

  • Faire des gosses. Vous ne dormirez pas la nuit, forme négligée assurée.
  • Se renommer Jimmer Fredette. Terriblement swag mais combo nom/prénom parfait pour se planter.
  • Manger une pizza mormone la veille d’un match de Playoffs. Chez certain ça passe mais n’y comptez pas, pour vous ce sera le Gastro Game et il se passera en direct de votre canapé.
  • Jouer comme sur 2K. Ne jamais lâcher le ballon et tenter de dunker sur la tronche de n’importe qui. Avoir trop confiance en vous quoi, c’est sûr que ça finira mal.
  • Trouver le moyen d’échanger votre maillot avec Dwyane Wade. Semaine suivante vous êtes tradés dans une équipe qui perd, genre les Knicks.
  • Négliger le tir à 3-points, parce que c’est hyper surcoté. Bah ouais, c’est plus compliqué et ça rapporte seulement un point de plus.
  • Signer chez BBB. Tout le monde vous prendra au sérieux, en plus vous deviendrez hyper fort au shoot.
  • Être Russe, pro Poutine de préférence. Pas sûr que ça plaise beaucoup du côté de la maison Blanche, mission accomplie.
  • Avoir la langue bien pendue. Non, pas sur le terrain, ça ça marche, mais plutôt en dehors. Comme ça vous serez ridicules en plus d’être mauvais. « Un match à 11/27, plus jamais non, en tout cas pas dans cette série ». Et hop un match à 10/24. On nous dit dans l’oreillette qu’avec le numéro 11 de Boston ça marche encore mieux.
  • S’entraîner au skyhook. C’est du temps perdu, vous n’y arriverez pas, et puis vous allez vous faire contrer.

Transformation…

All-Star Game, MVP, champion NBA. Si ces trois choses forment votre Troïka et sont vos plus profonds objectifs, alors comptez sur nous pour vous apporter toutes les meilleures techniques (pas forcément connues du grand public) pour y arriver. Il faudra toutefois prêter serment de ne pas les divulguer et surtout, de les utiliser uniquement à bon escient, ce n’est pas la carte du maraudeur ici.

  • Être pote avec Chris Paul (comme ça c’est fait). Se faire pistonner c’est toujours sympa, surtout que le gars connaît les insides d’un contrat max comme sa poche. Vous pouvez juste sécher la visites des vestiaires des Clippers.
  • Faites un enfant, technique de bâtard mais technique parfaite pour sécher Team USA.
  • Ne pas se faire de restal avec son agent à chaque fois que ça parle business. Faudrait éviter d’avoir le corps de Raymond Felton au bout de six mois.
  • Ne pas jouer à WiiSports pour s’entraîner au lancer-franc. Faudrait éviter d’avoir la gestuelle de Joakim Noah au bout de six mois.
  • Ne pas espérer compter sur la Zone 51 pour vous rendre meilleur. Car après le 20 septembre ça va découvrir des clones d’Anthony Bennett et on est mal barré.
  • Changer de nom en cours de carrière, comme Kareem Abdul-Jabbar. Quoique lui était déjà plutôt bon avant.
  • Rich Paul vous connaissez ? Démerdez-vous pour signer avec lui. Un trade et hop, on choppe un titre dans le sac à dos de LeBron.
  • Se teindre en blond et signer à Dallas, c’est sûr qu’on tient un truc.
  • Se trouver un pote, un poil moins fort que vous en attaque mais qui se farcit toute la défense sur les meilleurs attaquants adverses. Vous glandez dans votre moitié de terrain et vous récoltez le MVP des Finales parce que vous scorez (plus communément appelée « technique de La Pulga »).
  • Suivez Patrick McCaw partout dans sa vie, mangez la même chose que lui, habillez vous pareil.
  • Trouvez un grand, d’Europe de l’Est de préférence, qui retombe sur les chevilles des meilleurs adversaires. S’il a un surnom marrant genre « Zaza » c’est encore mieux.
  • Recruter le docteur Quirrel dans son équipe. Sur un malentendu ça peut marcher.

Ne reste plus qu’à choisir votre côté de la force, votre axe de vie et donc votre catégorie de conseils. N’hésitez pas à partager entre vous vos meilleurs techniques mais toujours en respectant une règle : on ne divulgue jamais sa source. Il ne faudrait pas que les Amerloques tombent dessus, après ils vont rater leur carrière facilement, hein Kwame Brown.

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top