Pacers

Officiel : JaKarr Sampson signe pour un an aux Pacers, un nouveau soldat pour Nate McMillan

JaKarr Sampson

22 matchs NBA en 2017-18.
4 matchs NBA en 2018-19.
La persévérance finit toujours par payer.

Source image : YouTube

Ce n’est pas l’info qui va vous faire arrêter de bronzer tellement le choc est grand. L’ailier JaKarr Sampson s’engage pour une saison chez les Pacers dans une équipe qui rêve de surprendre tout le monde à l’Est. Pas simple, mais avec Sampson c’est faisable non ? 

Nate McMillan et le vestiaire des Pacers devront faire connaissance avec un nouveau soldat puisque c’est JaKarr Sampson qui rejoint la maison, dans le but de se faire une nouvelle santé en NBA, et pourquoi pas confirmer dans l’Indiana. Un contrat minimum vétéran attend le joueur de 26 ans dans le but de surprendre tout le monde et d’empocher gros plus tard selon Shams Charania pour The Athletic. A Indy, les joueurs de devoir sont présents à gogo et Sampson ne déroge pas à la règle. Rappelez-vous, il faisait partie de la période noire des Sixers qui avaient placé un gros tank devant le Wells Fargo Center. Par contre, le néo-Pacer a passé la saison dernière en G League avec les Bulls, tout en faisant un court passage dans l’effectif NBA à la fin de la saison au moment où les derniers de la classe veulent partir en vacances. Aucun problème pour JaKarr qui est allé s’éclater un peu au United Center, comme ce soir du 6 avril où il nous a montré qu’il avait vraiment la dalle avec 29 points, 8 rebonds et 2 contres dont un superbe cake sur Joel Embiid. En quatre matchs joués, il tourne à 20 points et 8 rebonds à 60% aux tirs, tout ça en 31,8 minutes par match. La classe ! Ça valait bien un petit contrat.

Le nouvel ailier des Pacers pourra apporter toutes ses qualités athlétiques au service du collectif. Ce qu’on a vu aussi dans son court passage sous le maillot de Chicago, c’est une amélioration dans son shoot, notamment à mi-distance, ce qui lui apporte une nouvelle arme offensive par rapport au début de sa carrière. Maintenant, essayons de voir si ces améliorations au shoot pourront tenir 82 matchs. Mais Indiana à l’air de croire au joueur, c’est vrai que Sampson entre dans le style des Pacers : des profils qui jouent durs sans trop faire de bruit. Comme lors de cette série en 2018 où Indiana à failli mettre fin au règne de LeBron James sur la Conférence Est en les poussant jusqu’au match 7 au premier tour des Playoffs. D’ailleurs en parlant de cette série, le principal artisan de cette réussite Victor Oladipo sera de retour cette prochaine saison pour Indiana. Et gagner une série de Playoffs face à Vic à la Bankers Life Fieldhouse ne sera pas donné sur un plateau. C’est avec un JaKarr Sampson qui tournait à 21,1 points et 9,1 rebonds par match avec les Windy City Bulls en G League cette saison que Nate McMillan devra cogiter pour donner des minutes au poste 3. En tout cas il faudra compter sur l’ami JKS, et il a bien l’air de revenir en puissance.

Les Pacers continuent leur été avec les arrivées (Malcolm Brogdon, T.J. McConnell, T.J. Warren, Jeremy Lamb, Justin Holiday). Cette fois-ci c’est JaKarr Sampson qui devra prouver qu’il a une vraie place dans cette Ligue. L’effectif des Pacers réjouit leur coach, de quoi aller faire mal chez les prétends au trône à l’Est.

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top