Magic

Steve Clifford revient sur la saison du Magic et affiche ses ambitions pour la prochaine : faire les Playoffs c’est bien, y retourner c’est mieux

Steve Clifford

Ici à Nagano, il pleut des freaks, je répète, il pleut de freaks.

source image : YouTube

Le Magic a fait partie des bonnes surprises l’année dernière à l’Est, avec un Playoffs run inattendu après des années de galère. Steve Clifford est revenu sur la saison de son groupe et sur ses attentes pour la prochaine campagne dans une interview sur Sirius XM. Attention, le coach à la plus belle calvitie de toute la NBA vise encore plus haut. Ses joueurs sont prévenus.

Tout d’abord, Cliff a évoqué l’offseason et les moves à l’Est, en mettant l’accent sur le départ de Kawhi Leonard à L.A. et l’impact que celui-ci aurait sur les bourreaux du Magic lors des derniers Playoffs : les Raptors.

« Vous savez, dès qu’un gars qui est considéré comme l’un des tous meilleurs au monde quitte votre conférence, en tant que coach vous ne pouvez que vous réjouir. En attendant, les Raptors avaient un bilan de 17-5 sans lui la saison dernière donc ça en dit long sur la profondeur de leur effectif et sur le très bon boulot de Nick Nurse. »

Il a ensuite évoqué la saison dernière du Magic ainsi que la progression de son groupe et l’importance de créer une identité offensive et défensive :

« On était plus équilibré sur la dernière partie de la saison, et tout le monde sait qu’en NBA il faut être solide des deux cotés du terrain. Après le All-Star Break on était premiers en défense et quinzièmes en attaque dans toute la ligue. Lorsque vous affichez de telles stats en NBA vous jouerez forcément pour quelque chose en fin de saison. »

Il a aussi parlé de l’offseason du Magic avec, entre autres les retours de Nikola Vucevic et Terrence Ross. Deux pièces fondamentales de l’épopée vers la postseason, Vutche réalisant sa première saison All-Star et Ross faisant le taf en sortie de banc avec pas loin de 14 points de moyenne et une défense solide.

« Le fait que Vuc et T-Ross reviennent témoignent des très bonnes relations entre Jeff Weltman, John Hammond et les joueurs. Durant cette offseason on aurait pu faire un grand pas en arrière. Mais là, non seulement on ramène ces deux gars mais on signe aussi Al Faruq Aminu qui sera un gros plus pour nous. On va développer nos jeunes également, Mo Bamba et Jonathan Isaac, qui continuent de progresser. »

Clifford s’est également attaqué à des sujets périphériques à son équipe mais d’actualité. Sur le développement des jeunes joueurs il explique notamment qu’ils se développent moins vite qu’avant. Il aborde aussi la situation de beaucoup de vétérans, capables selon lui d’apprendre les systèmes et de fit dans une équipe en quelques jours pendant que des jeunes mettent parfois des années à s’adapter à la grande ligue. Selon lui, tout cela est dû au fait que l’accent est mis dans le développement individuel pendant la formation des gamins. Il a aussi parlé de la nouvelle règle du challenge pour les coachs en expliquant qu’il allait falloir que certains coachs aillent se renseigner auprès des coachs de NFL pour comprendre comment utiliser cette nouvelle règle.

Fans du Magic rassurez-vous, Steve Clifford semble bien déter à refaire du bruit à l’Est la saison prochaine avec un groupe mixant vétérans et jeunes de talent, où le développement d’un team concept sera primordial et pourrait emmener Orlando encore plus loin que la saison dernière. Et vous, vous y croyez ?

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top