Equipes

Petite pause dans la folie de la Free Agency : on fait le point sur tous les rosters en place dans la Conférence Est

L’égalité Est – Ouest, c’est encore pas pour demain.

Source image : blogspot.com

Si vous nous demandez combien d’heures de sommeil on cumule depuis le 1er juillet, disons qu’on vous répondra que notre dernière sieste date du 30 juin. Trois semaines de pure folie, la tête dans le bocal, à tenter de suivre tant bien que mal la transformation hallucinante de la NBA. Bien heureusement, le calme reprend ses droits depuis quelques heures. L’occasion de faire un point complet sur le roster actuel des trente franchises de la Ligue. L’occasion de se rendre compte que si certaines d’entre elles en ont logiquement fini avec le marché d’été, d’autres ont encore un peu de boulot pour compléter leur armée…

Également disponible en HD : la Conférence Ouest

CONFÉRENCE EST

Les champions en titre ont déjà beaucoup moins de gueule qu’il y a un mois, Kevin Durant arrive à Brooklyn avec une jambe soigneusement emballée dans une botte et les Knicks ont encore prévu de tanker environ deux décennies de plus pour enfin obtenir le first pick tant désiré. Pour le rééquilibrage Est-Ouest on va donc encore attendre un petit peu.

Atlanta Hawks

  • Meneurs : Trae Young
  • Arrières : Kevin Huerter, Allen Crabbe, Evan Turner
  • Ailiers : Cam Reddish, DeAndre’ Bembry, De’Andre Hunter, Chandler Parsons
  • Ailiers-forts : John Collins, Jabari Parker
  • Pivots : Alex Len, Damian Jones, Bruno Fernando

Two-way contracts : Charlie Brown et son chien Snoopy

Omniprésents à la Draft, les Hawks se sont même permis de récupérer quelques contrats expirants un peu crados pour préparer l’avenir à la manière des Nets il y a quelques années. Un été très actif du côté de la Géorgie donc, notamment pour les scouts et pour les rookies à la Summer League. Sortez les couches-culottes et prenez des photos car les bébés vont devenir grands. Encore un back-up pour Trae Young à la mène et roulez jeunesse !

Boston Celtics

  • Meneurs : Kemba Walker, Brad Wanamaker, Carsen Edwards
  • Arrières : Jaylen Brown, Marcus Smart, Romeo Langford
  • Ailiers : Jayson Tatum, Gordon Hayward
  • Ailiers-forts : Daniel Theis, Semi Ojeleye, Grant Williams
  • Pivots : Enes Kanter, Robert Williams, Vincent Poirier

Two-way contracts : Max Strus

Le pari Kyrie Irving s’est révélé être un échec pour Danny Ainge qui a réussi le faux-trade de l’année en scred. Laisser partir Terry Rozier à Charlotte pour récupérer Kemba Walker, on part sur un léger upgrade quand même. Big-up à Vincent Poirier qui obtient aussi son premier contrat en NBA après son carton en Euroleague. Il aura besoin de forces pour lutter avec Tacko Fall à l’entraînement… ou d’échasses. Il reste juste à savoir si le géant rookie ira aussi cuisiner des petits plats mexicains en G League dans le cadre d’un two-way contract ou s’il sera à Beantown à temps plein.

Brooklyn Nets

  • Meneurs : Kyrie Irving, Spencer Dinwiddie
  • Arrières : Joe Harris, Garrett Temple, Theo Pinson, David Nwaba, Dzanan Musa
  • Ailiers : Kevin Durant, Caris LeVert, Taurean Prince, Wilson Chandler
  • Ailiers-forts : Rodions Kurucs, Nicolas Claxton
  • Pivots : DeAndre Jordan, Jarrett Allen

Two-way contracts : Henry Ellenson

La déception de perdre Jared Dudley devrait vite être compensée par les dernières signatures des Nets. Le pire, c’est qu’ils ont appris comme nous qu’ils allaient être la nouvelle équipe à abattre dans la Conférence Est : sur le compte Instagram @easymoneysniper à l’ouverture de la Free Agency.

Charlotte Hornets

  • Meneurs : Terry Rozier, Devonte’ Graham
  • Arrières : Nicolas Batum, Malik Monk, Dwayne Bacon
  • Ailiers : Miles Bridges, Michael Kidd-Gilchrist
  • Ailiers-forts : Marvin Williams, P.J. Washington,
  • Pivots : Cody Zeller, Bismack Biyombo, Willy Hernangomez

Two-way contracts : Robert Franks

Charlotte a vu son boyfriend de toujours la lâcher pour une fille instruite qui suit des cours à Harvard mais elle sent qu’un truc ne tourne pas rond. Peut-être que c’est sa peau verdâtre qui lui laisse penser qu’elle sort tout droit de la Zone 51. Toujours est-il qu’avec une plante piquante en meneur titulaire et les contrats toxiques de Nico Batum et Bismack Biyombo, l’année risque d’être longue en Caroline du Nord… sauf pour les botanistes et les banquiers ou les banquiers des botanistes vous choisissez.

Chicago Bulls

  • Meneurs : Kris Dunn, Coby White, Ryan Arcidiacono, Shaquille Harrison
  • Arrières : Zach LaVine, Tomas Satoransky, Denzel Valentine, Antonio Blakeney
  • Ailiers : Otto Porter, Chandler Hutchison
  • Ailiers-forts : Lauri Markkanen, Thaddeus Young, Luke Kornet, Daniel Gafford
  • Pivots : Wendell Carter Jr., Critstiano Felicio

Two-way contracts : Adam Mokoka

Pas de grosse bêtise et même de bonnes inspirations pour le duo GarPax cet été. On ne sait pas combien de temps ça va durer mais ça mérite d’être souligné. Maintenant on va croiser les doigts pour que tous les jeunes atteignent bien le potentiel espéré.

Cleveland Cavaliers

  • Meneurs : Collin Sexton, Brandon Knight, Matthew Dellavedova, Darius Garland
  • Arrières : Jordan Clarkson, Kevin Porter Jr.
  • Ailiers : Cedi Osman, Dylan Windler
  • Ailiers-forts : Kevin Love, Larry Nance Jr.
  • Pivots : Tristan Thompson, Ante Zizic, John Henson

Two-way contracts : Dean Wade

Mais qu’est-ce que fait encore Kevin Love dans cette équipe ? C’est la question que tout le monde se pose y compris le joueur lui-même qui doit actuellement être en train de faire un sitting devant le bureau de Koby Altman pour réclamer un trade. Maintenant que ses vieux potes Channing Frye et Richard Jefferson se sont barrés, il n’a plus aucune raison de rester. Quoi que… ça peut être un joli moyen de se reconvertir dans l’enseignement en primaire.

Detroit Pistons

  • Meneurs : Reggie Jackson, Derrick Rose, Tim Frazier
  • Arrières : Luke Kennard, Langston Galloway, Khyri Thomas, Deividas Sirvydis
  • Ailiers : Tony Snell, Bruce Brown, Sviatoslav Mykhailiuk
  • Ailiers-forts : Blake Griffin, Markieff Morris, Sekou Doumbouya,
  • Pivots : Andre Drummond, Thon Maker

Two-way contracts : Louis King, Jordan Bone

Outre le fait que le meilleur rookie français évoluera à Motor City, il semble y avoir un vrai projet chez les Pistons en plus d’une passion pour les noms d’Europe de l’Est.

Indiana Pacers

  • Meneurs : Malcolm Brogdon, T.J. McConnell, Aaron Holiday, Edmond Sumner
  • Arrières : Victor Oladipo, Jeremy Lamb, C.J. Wilcox
  • Ailiers : T.J. Warren, Doug McDermott
  • Ailiers-forts : Domantas Sabonis, T.J. Leaf, Alize Johnson, JaKeenan Grant
  • Pivots : Myles Turner, Goga Bitadze

Two-way contracts : Brian Bowen

Discret, complet et efficace, c’est comme ça qu’on pourrait qualifier l’été des Pacers, sans jamais détonner avec la culture de la franchise. De toute façon, ça se saurait si des joueurs comme KD voulaient venir dans l’Indiana.

Miami Heat

  • Meneurs : Goran Dragic, Kendrick Nunn
  • Arrières : Jimmy Butler, Dion Waiters, Tyler Herro
  • Ailiers : Justise Winslow, Derrick Jones Jr., KZ Okpala, Duncan Robinson
  • Ailiers-forts : Kelly Olynyk, James Johnson, Yante Maten
  • Pivots : Bam Adebayo, Meyers Leonard

Déjà dans les petits papiers du Heat il y a un an, Jimmy Buckets arrive en Floride avec une saison de retard en tant que responsable de la communication interne. Avec lui, c’est bonne ambiance assurée dans le vestiaire de la trois A la saison prochaine et même à l’entraînement.

Milwaukee Bucks

  • Meneurs : Eric Bledsoe, George Hill
  • Arrières : Wesley Matthews, Sterling Brown, Donte DiVincenzo, Pat Connaughton
  • Ailiers : Khris Middleton, Thanasis Antetokounmpo
  • Ailiers-forts : Giannis Antetokounmpo, Ersan Ilyasova, D.J. Wilson
  • Pivots : Brook Lopez, Robin Lopez

Au jeu des sept familles, on commence à être pas mal. Au jeu du panier ballon aussi. On ne remerciera jamais assez Jon Horst pour avoir rendu la blague sur les frères Lopez possible.

New York Knicks

  • Meneurs : Elfrid Payton, Dennis Smith Jr., Frank Ntilikina
  • Arrières : Reggie Bullock, Wayne Ellington, Allonzo Trier, Damyean Dotson
  • Ailiers : R.J. Barrett, Kevin Knox, Ignas Brazdeikis
  • Ailiers-forts : Julius Randle, Marcus Morris, Taj Gibson, Bobby Portis
  • Pivots : Mitchell Robinson

Ivres, ils décident de commencer une saison avec une équipe uniquement composée d’ailiers-forts. L’an dernier c’était la mène, au moins ça change un peu.

Orlando Magic

  • Meneurs : D.J. Augustin, Markelle Fultz, Michael Carter-Williams
  • Arrières : Evan Fournier, Terrence Ross
  • Ailiers : Al-Farouq Aminu, Wesley Iwundu, Melvin Frazier
  • Ailiers-forts : Aaron Gordon, Jonathan Isaac
  • Pivots : Nikola Vucevic, Mo Bamba, Khem Birch

On prend exactement les mêmes et on recommence. Surtout D.J. Augustin pour gérer la sono lors du Game 1 du premier tour des Playoffs. On guettera aussi les statistiques de featuring préféré de Vavane pour ses concerts sous la douche, parce que Niko va devoir assumer son nouveau contrat.

Philadelphie Sixers

  • Meneurs : Ben Simmons, Shake Milton, Raul Neto
  • Arrières : Josh Richardson, Zhaire Smith
  • Ailiers : Tobias Harris, James Ennis, Matisse Thybulle
  • Ailiers-forts : Al Horford, Mike Scott, Jonah Bolden
  • Pivots : Joel Embiid, Kyle O’Quinn

Two-way contracts : Norvel Pelle, Marial Shayok

Après des années de processing, les Sixers jouent leur carte à fond depuis un an. L’objectif ? Gagner tout de suite. Et le proprio n’a pas hésité à casser sa tirelire pour conserver Tobi au max et ramener Al Horford pour compléter magnifiquement son cinq de départ. L’arrivée de Josh Richardson est également bénéfique et la signature d’un petit Kyle Korver au minimum vétéran pour remplacer J.J. Redick en balançant des trois dans le corner pourrait être un coup de maître pour la première Free Agency complète d’Elton Brand en tant que GM.

Toronto Raptors

  • Meneurs : Kyle Lowry, Fred VanVleet, Cameron Payne
  • Arrières : Norman Powell, Patrick McCaw, Matt Thomas, Terence Davis
  • Ailiers : OG Anunoby, Stanley Johnson, Rondae Hollis-Jefferson, Malcolm Miller
  • Ailiers-forts : Pascal Siakam, Serge Ibaka, Chris Boucher
  • Pivots : Marc Gasol, Dewan Hernandez

Bien se mouiller la nuque avant de se plonger dans le roster des Raptors qui a bien changé depuis la parade dans les rues de Toronto il y a quelques semaines. Danny Green et surtout Kawhi Leonard étaient en mission et sont repartis une fois le boulot terminé, la transition va être longue et quelques vétérans pourraient sauter en cours de saison pour accélérer la reconstruction autour de Pascal Siakam.

Washington Wizards

  • Meneurs : Ish Smith, Isaiah Thomas, John Wall, Isaac Bonga
  • Arrières : Bradley Beal, Jordan McRae
  • Ailiers : C.J. Miles, Troy Brown Jr., Admiral Schofield
  • Ailiers-forts : Rui Hachimura, Davis Bertans, Moritz Wagner
  • Pivots : Thomas Bryant, Ian Mahinmi

Two-way contracts : Garrison Matthews

La saison s’annonce longue pour Bradley Beal qui va déjà devoir apprendre le prénom de tous ses coéquipiers avant de commencer à leur faire des passes. Heureusement, Rui Hachimura a une petite hype avec lui et le duo pourrait tout de même être agréable à regarder pour John Wall devant sa télé.

Voilà pour ce tour d’horizon sommaire mais essentiel des rosters à l’Est. Certains ont fait du bon boulot, d’autres un peu moins, et d’autres n’en ont pas encore fini avec ce marché de l’été absolument fou. Check-up complet d’ici quelques semaines et en attendant on vous laisse apprendre tout ça par cœur, demain y’a interro.

Sources texte : Spotrac / Rotoworld

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top