Lakers

Les Lakers engagent l’assistant Phill Handy : par ici le CV bien rempli et deux bagues de plus dans le roster

Phill Handy

Phill sur un banc, c’est… pratique.

Source image : YouTube

Les Lakers continuent de constituer leur staff pour la saison prochaine. Après l’arrivée de Frank Vogel en tant que head coach et de deux assistants de luxe, Jason Kidd et Lionel Hollins, c’est une nouvelle pointure du coaching qui rejoint le banc des Angelinos : Phill Handy. Et attention à bien se mouiller la nuque avant de lire son CV

Si les Lakers étaient plus focus sur la construction de leur effectif ces derniers temps après avoir ramené trois anciens head coachs sur le banc, Marc J. Spears d’ESPN nous apprennait hier que Phill Handy allait rejoindre le staff de Frank Vogel, un staff déjà bien fourni avec Jason Kidd en Lionel Hollins en assistants principaux. De l’expérience NBA en veux-tu ? Et bien en voilà et l’impression que l’on veut mettre l’emphase sur la défense du coté d’Hollywood. La construction de l’effectif montre elle aussi ce désir d’être une elite team défensivement avec les signatures de Danny Green et un monosourcil pas dégueu en défense. Le GM des Lakers Rob Pelinka a su créer un effectif et un vrai staff qui, sur le papier du moins, se complète. Si les plus anglophones d’entre vous se sont fait la remarque (hey mais il s’appelle Philippe Pratique en fait lol), ce n’est pas anodin. Handy sait (très bien) coacher et son CV en ferait saliver plus d’un.

Question : qu’est ce que les deux dernières franchises de l’Est championnes NBA Cleveland et Toronto ont en commun ? Alors on vous arrête tout de suite, ce n’est pas lié aux températures polaires de l’hiver ni aux cauchemars des fans des Warriors. Cela concerne plutôt un mec assis sur un banc (non, pas Forrest Gump). La réponse ? C’est Phill Handy . Il était le premier assistant de Tyronn Lue à Cleveland en 2016 et avait largement contribué à constituer l’identité défensive de la team LeBron. Un bagage défensif qu’il a ramené avec lui à Toronto cette saison pour tirer les Raptors vers les sommets de la NBA. Handy fait partie de ces coachs qui te changent la culture d’une franchise pour en faire une squad d’élite en défense, à l’image d’un Ron Adams à Golden State, et on se demande finalement pourquoi un gars comme ça n’a pas carrément un job de head coach dans la Ligue.

Le staff des Lakers fait de plus en plus flipper, tout comme leur effectif d’ailleurs. La dernière recrue aura une place de choix sur le banc californien et sera chargé de construire une forteresse défensive comme il l’a déjà fait avec le plus grand des succès à Cleveland et Toronto. Tu dois forcément connaître des boîtes sous-staffées, bah c’est pas le cas chez les Lakers.

Source: ESPN         

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top