Jazz

William Howard quitte Limoges pour rejoindre le Jazz : objectif ? Devenir le meilleur Howard de la Ligue pardi

Il a changé Tarek Boudali.

Source image : Youtube

La nouvelle est tombée hier soir, le frenchie William Howard ne reportera pas le maillot de Limoges la saison prochaine. L’ailier prendra un avion direction Salt Lake City pour compléter l’effectif très compétitif du Jazz. C’est donc aux côtés de Rudy qu’il fera ses gammes dans la Grande Ligue.

Limoges s’impose cette année comme le centre mondial des jeunes français recrutés aux States. Après Sekou Doumbouya, récemment drafté en quatorzième position, c’est donc l’ailier au numéro 42 qui quitte l’effectif limougeaud. C’est un grand pari pour celui qui avait voulu tenter sa chance en NCAA avant d’être recalé pour cause… d’anglais trop médiocre. Where iz Salt Lac City pliz ? In the Conférence de la Mort, et pas là pour enfiler des perles. Gagner des minutes dans la rotation de Quin Snyder ne sera pas une mince affaire pour le Français, il va falloir bosser dur et saisir les rares occasion dans des matchs comme un blow-out contre les Grizzlies ou les Knicks, à tout hasard. Il faudra d’ailleurs qu’il passe le cut du training camp mais ça, on compte clairement sur lui pour en faire son quatre heures. Mentoré par Joe Ingles, on espère qu’il en profitera pour s’inspirer de sa descente de pinte son trashtalking et de son charisme naturel. L’ancrage français de Rudy Gobert l’aidera aussi très certainement à mieux s’intégrer dans l’équipe et dans la vie là-bas, que du positif finalement.

On savait que s’il avait une opportunité de décrocher une place dans un roster NBA, il allait la saisir. Il possède un « bras » qui est très recherché dans la Grande Ligue. Il a la capacité à enquiller à 3-points, à étirer les défenses, et ça compte pour de plus en plus d’équipes. » – Crawford Palmer, GM du CSP Limoges

Voilà ce que déclare Crawford Palmer, le directeur sportif du Limoges CSP à propos du départ du joueur. Ce dernier contribuait à hauteur de 9,2 points et 4,2 rebonds par match le tout en 25 minutes de jeu, honnête. Entre son départ et celui de Sekou, le club risque de se retrouver un peu vide sur les ailes. Toutefois, il recevra 150 000 euros de la part du Jazz en guise de clause libératoire, ce qui permettra de signer, au moins, un remplaçant à l’éphémère international français. Un nouveau Français en NBA, c’est une joie pour nous et du gros positif pour l’équipe de France qui se retrouve meilleure à chaque fois qu’un français joue outre-Atlantique et y progresse. Howard ne fait pas partie du groupe pour le Mondial mais à terme, il pourrait être un apport précieux, si sa carrière NBA est fructueuse évidemment.

Bon vent William, on espère que le Jazz te réussira et que tu kifferas ton aventure en NBA. Ici, on croise les doigts et on regardera la progression au fil de la saison prochaine. Promets nous juste une chose, ne tourne pas comme l’autre Howard de la Ligue. Mais si, vous savez, c’est celui qui est comme Mélo, sans équipe quoi.

Source texte : le Populaire

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top