Thunder

Originaire de Seattle, Nate Robinson kiffe la chute du Thunder : « C’est cool de voir KD, Russ et Harden jouer ailleurs »

Avec le transfert de Russell Westbrook à Houston la nuit dernière, le Thunder a donc perdu un troisième MVP après James Harden et Kevin Durant. Oui, un jour, ces trois-là jouaient ensemble sous le maillot d’Oklahoma City. Aujourd’hui, ils sont tous partis et ça fait le bonheur de Nate Robinson.

Se réjouir du malheur des autres, ce n’est pas bien ça dis donc. Bon, effectivement c’est pas super mais parfois il y a des circonstances atténuantes. Quand on est originaire de Seattle, on peut avoir la rage contre Oklahoma City. Bah oui, en 2008, la franchise a quitté la ville de Papa pour s’installer à OKC. Au revoir les Sonics, bonjour le Thunder. On sait à quel point la Cité Émeraude respire le basket, on peut donc comprendre le traumatisme engendré par la perte de l’équipe locale et tous les sentiments négatifs à l’égard d’Oklahoma City, surtout au vu du talent dont ont été privés les fans basés à Seattle. Kevin Durant, Russell Westbrook, James Harden. Ces trois-là auraient pu évoluer ensemble aux Sonics pour peut-être créer une dynastie. Au final, seul KD a foulé le parquet de la KeyArena pendant sa saison rookie, tandis que les deux autres n’ont jamais joué le moindre match à Seattle. Effectivement, il y a de quoi rager parce qu’on parle là de trois mecs qui ont remporté le titre de MVP durant leur carrière. Mais aujourd’hui, Oklahoma City n’a plus personne. James Harden ? Transféré à Houston en octobre 2012. Kevin Durant ? Parti aux Warriors à l’été 2016 pour relever le challenge de sa vie. Et Russell Westbrook ? Envoyé aux Rockets la nuit dernière après le transfert de Paul George quelques jours plus tôt. Bref, les supporters du Thunder sont en PLS et quelque part dans le nord-ouest des States, on savoure froidement. N’est-ce pas Nate Robinson ?

« Pour moi, c’est cool de voir ces trois gars ailleurs désormais, car OKC a volé mes Sonics en quelque sorte. Le fait qu’ils n’aient aucun des trois joueurs à présent, ça ne me fait ni chaud ni froid (rires). Je dois garder cette rancune. »

Aucune pitié ! Nate Robinson, né à Seattle, ne va pas pleurer sur le sort des fans du Thunder. Les Sonics, c’est sacré. Mais ce qui est drôle dans cette histoire, c’est que le minimoy a passé quelques mois à Oklahoma City en 2011, quand Kevin Durant, Russell Westbrook et James Harden évoluaient encore ensemble. Bon, il ne garde probablement pas un grand souvenir de ce passage éclair au Thunder puisqu’à l’époque, il était rapidement sorti de la rotation le petit. De quoi avoir encore plus les nerfs contre OKC. Et puis selon lui, ce trio n’aurait tout simplement jamais été séparé si la franchise était restée à Seattle. Ça, difficile à dire quand même mais c’est le fan qui parle. Dans tous les cas, on le rejoint sur sa volonté de revoir les Sonics en NBA. On n’a rien contre le Thunder, Oklahoma City possède un superbe public et tout ce qu’il faut, mais la NBA doit vraiment trouver un moyen pour faire revenir une franchise à Seattle. S’il y a bien une ville qui mérite une équipe, c’est celle-ci.

Nate Robinson parle sans doute pour toute une communauté de fans en manque de basket NBA à Seattle. C’est dur aujourd’hui pour les supporters du Thunder, mais qu’ils ne comptent pas sur ceux des Sonics pour leur remonter le moral. 

Source texte : Sports Illustrated

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top