Rockets

Officiel : Russell Westbrook échangé à Houston contre Chris Paul et du pick de Draft, explosion level triple-double en NBA

explosion

Mais c’est QUOI ce mois de juillet ???

Source image : sympatico.ca

La nouvelle que l’on attendait tous est donc arrivée cette nuit à 2h26 précise. Surprise au réveil, le téléphone affichait des notifications SMS, GMail, Outlook, Facebook, Twitter, Messenger, Instagram, NBA App, Whats App, Triple-Double App, Porn App, Tinder et même Météo France, et le choc fut immense au moment d’ouvrir les mirettes : Russell Westbrook à Houston ! Contre Chris Paul ! Et un séisme de plus en NBA, alors faîtes chauffer la cafetière, on y retourne.

C’était la tendance depuis quelques jours, Russell Westbrook en avait sa claque et avait semble-t-il tiré définitivement un trait sur l’idée de poursuivre sa carrière dans l’Oklahoma. Une belle histoire démarrée il y a plus de dix ans mais qui devait prendre fin, pour le bien de tous. A quelques centaines de kilomètres de là ? On savait les Rockets candidats, du moins on en entendait de plus en plus parler. Équivalence de salaire ou presque avec de diable de Chris Paul, ce dernier ayant – en sus – quelques soucis de partage de vestiaire avec James Harden. De là à imaginer un trade aussi rapide ? Oh bah non, quand même. Sauf que la NBA est définitivement trop rapide pour nous :

Et c’est donc officiel, le MVP 2017 évoluera donc la saison prochaine aux côtés de celui qui lui avait succédé au palmarès, avant que le Grec le plus puissant depuis Angelo Charisteas ne mette son immense main dessus. Russell Westbrook et James Harden, réunion de deux monstres statistiques qu’il faudra bien sûr analyser, mais réunion également de deux anciens coéquipiers qui régalèrent naguère ensemble sous le maillot du Thunder. Ramesse était alors le meilleur sixième homme de la Ligue et Russell Westbrook un projet à polir aux côtés de Kevin Durant, une autre époque. Depuis ? Les deux gonzes ont fait du chemin jusqu’à devenir des joueurs qui comptent vraiment en NBA et qui laisseront sans nul doute leur nom dans l’histoire de la Grande Ligue, à grands coups de performances individuelles historiques que quasiment personne avant eux n’avait réalisé. On prend donc les mêmes et on recommence, mais avec quelques années de skills… et d’égo en plus. L’idée de revoir les deux cinglés sous le même maillot est en tout cas synonyme de grosse poussée de fièvre, alors merci de nous ramener immédiatement un gant frais sur le front.

Ce trade ? Il envoie donc Russell Westbrook dans le Texas mais il catapulte également Chris Paul et son énorme salaire dans l’Oklahoma, condition sine qua non pour que ça matche, à moins de transférer tout le roster des Rockets vers celui du Thunder. OKC qui avait engagé il y a quelques jours une grande campagne de délestement de joueurs au profit de picks de Draft en envoyant notamment Paul George à Los Angeles ou à moindre mesure Jerami Grant à Denver. A Oklahoma City Chris Paul retrouvera un camarade de pick and roll solide en la personne de Steven Adams, mais il trouvera surtout un projet jeunes qui risque de voir la victoire beaucoup moins que lors de ces dernières saisons. Pas sûr que Sam Presti, Billy Donovan et le maire de la ville ne comptent réellement sur CP3 pour remettre le Thunder en haut de l’affiche mais la franchise paysanne aura pour elle de posséder en son sein un vétéran hautement confirmé, exceptionnel basketteur à ses heures perdues mais surtout… quatre picks de Draft supplémentaires, montant le nombre de tickets rookies à… huit jusqu’à 2026, en plus des leurs bien sûr. Le pari est immense pour les Rockets qui ne visent de toute manière rien d’autre qu’un titre en échangeant un « très bon meneur mais vieux, cher et pas en phase avec la star locale » contre « un meneur surpuissant, talentueux mais versatile », alors que pour le Thunder la reconstruction continue et elle se fera donc sans l’homme qui symbolise tout simplement aujourd’hui le plus la franchise depuis sa création, du moins sous le nom qu’on lui connaît. A voir désormais si Chris Paul daignera terminer sa carrière aux côtés de l’immense Raymond Felton ou s’il mettra en place une énième fourberie pour rejoindre – par exemple – son sauce Jimmy Butler comme quelques rumeurs le laissent déjà à penser…

Russell Westbrook échangé contre Chris Paul, c’est donc la nouvelle bombe made in NBA, après douze jours d’un intense et tout simplement all-time début de free agency. Bonne nouvelle, on va désormais pouvoir souffler, toutes les superstars ayant aujourd’hui déménagé fait leur choix. Est-ce que l’on a déjà été aussi pressé qu’une saison redémarre ? Y’a un vrai débat là.

9 Commentaires

9 Comments

  1. VinceR

    12 juillet 2019 à 6 h 49 min at 6 h 49 min

    Oh pu# »&/(!!!!

    • AlC23

      12 juillet 2019 à 8 h 36 min at 8 h 36 min

      VinceR : Vincent?

      • VinceR

        12 juillet 2019 à 18 h 33 min at 18 h 33 min

        Oui !!!t’est pas mal futé toi dis donc.

  2. Baloomf13

    12 juillet 2019 à 8 h 02 min at 8 h 02 min

    Perso je ne vois en quoi cela va aider les Rockets ou le Thunder.ça ressemble à un transfert de gros contrats… est ce que westbrook va tolérer de ne pas avoir le ballon à chaque possession??? est ce qu’il représente vraiment un upgrade par rapport à CP3? de mon point de vue, non. à voir à partir du tranning camp…
    je rigole déjà à la pensée de la punchline que va encore être le contrat de CP3 pour toute votre équipe, notamment Bastien…

  3. Mouaif

    12 juillet 2019 à 11 h 22 min at 11 h 22 min

    Aaaaaaaaaand that’s a lose-lose !

  4. RWalou

    12 juillet 2019 à 11 h 45 min at 11 h 45 min

    Ce qui ne devait pas arriver arriva… Au lieu de le voir jouer avec enfin un vrai coach, il se retrouve dans une des équipes collectivement les plus laides et dans une conférence Ouest plus bouchée que jamais. Courage à Capela, Gordon et compagnie… Et courage à nous également, fans du Brodie.
    Miami, vous avez craqué les gars.

    • Montelista

      12 juillet 2019 à 13 h 32 min at 13 h 32 min

      Barf, Oklahoma demandait beaucoup trop pour Westbrook. En plus de l’équilibrage des salaires (donc Dragic), ils cherchaient Tyler Herro et Bam Adebayo, en plus de tours de draft.

      Un peu trop pour avoir Westbrook je trouve.
      Au final il finit à Houston qui a lâché Chris Paul (contrat jugé toxique) et seulement 2 TDDs + 2 pick swaps. Aucun jeune à fort potentiel dans le lot …

  5. 1stLeBronJamesFan

    12 juillet 2019 à 15 h 30 min at 15 h 30 min

    Evidemment le psy est aux manettes et on se rend compte qu’en fait c’est porn app qui l’a reveille 😂😂😂

    • Giovanni Marriette

      13 juillet 2019 à 9 h 01 min at 9 h 01 min

      Ça reste entre nous.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top