Warriors

Nick Young a toujours des anecdotes incroyables en stock : « Steve Kerr roule les meilleurs joints de la NBA »

Warriors nick young

On sait comment les Warriors ont fêté le titre en 2018.

Source image : NBA League Pass

Nick Young n’a joué que quatre matchs en NBA la saison dernière mais peu importe. Il n’existe pas deux Swaggy P dans le monde et c’est toujours un honneur pour un média de le recevoir pour lui poser quelques questions. Surtout lorsqu’il balance des réponses comme ça.

Depuis le titre obtenu avec les Warriors et une parade mémorable dans les rues d’Oakland, les apparitions de Nick Young en public se sont faites rares, au moins dans le monde de la NBA. Les Nuggets avaient bien essayé de le relancer la mais le joker médical n’a pas vraiment eu l’occasion de saisir sa chance dans les Rocheuses et a il a probablement fini la saison dans les clubs de L.A. Pourtant, à 34 ans, l’arrière estime encore avoir des choses à montrer avant de se retirer pour ouvrir un bar avec Gérard et JaVale McGee. Du coup, il ne pouvait pas refuser l’invitation dans le Damon Bruce Show sur 95.7 The Game pour passer un bon moment et rappeler son existence à des GM à la recherche du dernier role player dont ils ont besoin pour clôturer leur roster avant le début de la saison prochaine. On ne sait pas si le confident de D’Angelo Russell recevra un contrat mais il a au moins eu le mérite de nous délivrer une information inutile mais qui devrait faire naître de nombreuses blagues à l’avenir et c’est déjà ça.

« C’est probablement Steve Kerr [qui roule les meilleurs joints de la NBA, ndlr]. »

Ce n’est pas du tout une blague et les mentalités ont beaucoup évolué sur le sujet ces dernières années. Avec la légalisation du cannabis dans certains état des US, la Grande Ligue a aussi revu sa politique. Interrogé sur la question, Adam Silver a dit qu’il n’irait pas surveiller ce que les joueurs fument pendant la trêve, tant qu’ils obtiennent un feu vert lors des drug tests. La réponse de Nick Young n’est d’ailleurs pas très surprenante puisque le coach des Warriors a publiquement assumé qu’il avait recourt à la fameuse plante verte pour soulager ses douleurs chroniques au dos. Parmi les autres partisans du joint on retrouve aussi KAT qui loue ses vertus thérapeutiques ou encore Marcus Morris qui a déjà fumé quelques joints pour soigner son anxiété. Mais le king du cannabis reste bel et bien Al Harrington qui s’est lancé dans le business de marijuana après sa retraite sportive. Apparemment, l’ancien joueur des Pacers n’est pas à plaindre et il n’a même pas besoin de faire ça caché comme un certain Zach Randolph. Peut-être qu’un jour le cannabis à usage médicinal sera toléré en NBA et à ce moment-là vous saurez vers qui vous tourner pour rouler un petit pétou.

Déjà cinq fois bagué en tant que joueur puis triple champion NBA sur le banc de Golden State, Tintin sait à peu près tout faire avec ses mains. Ça dégainait à trois points et ça manie le Velleda comme personne mais grâce à Nicky on sait aussi qu’il pourrait concurrencer Lorenzo au #RouleUnLongChallenge.

Source texte : 95.7 The Game

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top