Thunder

Le Thunder aurait proposé un package à Toronto contre Paul George : Sam Presti a fait tapis et a perdu

Alors Sam, ça fait quoi de se sentir à poil ?

Source image : Youtube

Quelques jours après le blockbuster de l’été, les coulisses de celui-ci sont dévoilées au grand jour. Alors que Kawhi manipulait la Ligue avec ses grandes mains, un homme tentait de sauver tant bien que mal son équipe en sabordant les plans du MVP des Finales. Cet homme, c’est Sam Presti, qui a joué une dernière main avant de subir la loi du plus fort.

Sam Presti, artisan du Thunder comme on le connaissait l’an passé, celui qui avait réussi à faire re-signer Paul George après le pari de 2017, s’est retrouvé dans une situation bien délicate. Son All-Star au numéro 13 a demandé son transfert pour rejoindre les Clippers, aux côtés de The Klaw. Seulement voilà, quand on risque de perdre un joueur de sa trempe, on se sent un peu à poil… Le GM a donc décroché son téléphone et passé un coup de fil du côté de Toronto dans l’espoir d’enrayer le plus gros trade de l’été selon Bruce Arthur du Toronto Star. « Allô Masai ? Je suis vraiment prêt à te filer Paul George. Contre quoi ? Oh, trois fois rien. Je te demande juste Siakam, VanVleet, tous tes picks jusqu’en 2050 et Drake, ça te va ? Non ? Bon dommage. » Ceci est une caricature de ce qui a pu se passer au téléphone entre les deux boss du front office. Oklahoma envoyait PG au Canada contre Pascalou, Fredo, des picks et de quoi faire matcher les salaires. Résultat ? Toronto n’y croit pas trop et refuse, Presti se retrouve dans l’incapacité de retenir PG et appuie sur le gros bouton « TANK » que possède tout bon GM. Nous voilà désormais le 9 juillet, avec Jerami Grant qui se fait trader, Russell et consort sur le départ et une bonne tripotée de TDD dans les poches de Presti.

La logique du Thunder était bonne, tenter de sauver les meubles avec un dernier coup de poker auprès des premiers intéressés pour ne pas tout avoir à reconstruire de zéro. En effet, avec de telles contreparties le Brodie aurait peut-être accepté de rester à OKC ou la franchise aurait au moins gagné quelques années à la recherche d’un nouveau leader tandis que les Raptors avaient la possibilité de convaincre leur funny guy de rester un peu plus dans le Grand Nord en cédant à l’une de ses demandes pour ramener un autre All-Star dans l’effectif. Toutefois, assumer les contrats de PG, Kawhi, Lowry et Gasol aurait certainement été difficile pour Toronto qui aurait dû sacrifier de la profondeur d’effectif. Aussi, ce trade impliquait Monsieur Pascal Siakamn en passe de devenir la devanture de la franchise canadienne dans les saisons à venir. La sacrifice était trop grand pour Masai qui n’avait aucune certitude concernant The Klaw et a donc préféré conserver son protégé camerounais. Le pari de Presti n’a donc pas fonctionné, peut-être a-t-il été trop gourmand. Cela reste difficile de lui en vouloir, il espérait pouvoir reconstruire autour de Spicy-P en plus des tours de draft qu’il récupérait, de toute façon, dans le trade avec les Clippers. Résultat des courses, ce sont les Clippers qui sortent gagnants de ce mouvement à l’instant T. Toronto espère s’en sortir avec un effectif encore compétitif, l’avenir nous dira s’ils ont eu raison de refuser PG. Du côté d’OKC, l’été n’est pas terminé avec comme ligne directrice les plans de Leonard de Vinci intitulés « chars d’assauts ». On compte sur l’avenir, rendez-vous en 2027 pour voir ce qu’est devenu Paul George, en attendant, on espère que les futurs joueurs d’Oklahoma City auront leur brevet des collèges.

La NBA est un business mais aussi une grande partie de poker. Sam Presti a tenté de couper l’herbe sous le pied de Jerry West mais a échoué. Eh oui, c’est pas pour rien qu’il est sur le Logo. Allez Sam, c’est pas grave, il te reste quelques jetons, tu peux encore jouer une main ou deux. Mais attention ! Westbrook vaut 38 millions alors ça va pas être facile.

Source texte : Toronto Star

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top