Raptors

Officiel : Stanley Johnson débarque aux Raptors pour 7,5 millions sur 2 ans, alors c’est lui le prochain MVP des Finales ?

Stanley Johnson

La transition va être violente.

Source image : YouTube - Pistons

Soudainement en manque de joueur sur l’aile, les Raptors ont décidé de miser sur Stanley Johnson pour verrouiller la star adverse. Par contre, c’est pas le genre de joueur à balancer des ogives au buzzer d’un match couperet des Playoffs si vous voyez où on veut en venir.

Les champions NBA n’auront pas tout à fait le même visage à la rentrée. Pas de panique, Marc Gasol sera toujours là avec sa bouteille de Cava à la main. Il pourra toujours parler Espagnol avec Serge Ibaka tout en admirant les exploits du MIP en titre. Par contre, le poste 3 ne ressemblera pas à celui de l’année dernière et Toronto aura du mal à nous faire passer ça pour un upgrade. Kawhi Leonard a fait ce qu’il avait à faire et a sauté sur la première occasion venue pour s’envoler vers sa Californie natale, laissant derrière lui une équipe orpheline de son meilleur joueur seulement huit petits mois après son arrivée Canada. Une fois le choc passé, Masai Ujiri a dû reprendre son bâton de pèlerin à la recherche d’un nouvel ailier capable d’assurer la transition. Plus facile à dire qu’à faire, surtout après six jours de Free Agency particulièrement actifs où les principaux joueurs disponibles ont tous déjà trouvé un nouveau toit. Du coup, c’est sur Stanley Johnson laissé libre par les Pelicans que s’est arrêté le choix du GM pour un contrat de 7,5 millions de dollars sur deux ans avec une player option sur la deuxième saison selon Shams Charania de The Athletic. Un pari qui mérite d’être pris dans le contexte que l’on connait.

Difficile de s’extasier sur l’ancien joueur des Pistons sélectionné en huitième position de la Draft en 2015. A l’époque, on parle du nouveau LeBron-stopper, capable de rendre muet n’importe quel attaquant de la Ligue avec un physique avantageux qui devait lui permettre de dominer aussi en attaque. Quatre ans plus tard, le successeur annoncé des Bad Boys n’a pas donné entière satisfaction malgré une année passée dans le cinq majeur lors de sa troisième saison NBA. 8,7 points, 3,7 rebonds, 1,6 assist et 1,4 interception en 27 minutes de moyenne, ça reste léger et ça ne remplace pas un Kawhi Leonard. Mais à 23 ans le potentiel de Stanimal n’est peut-être pas totalement atteint, et lui redonner confiance en lui faisant travailler son tir extérieur pourrait aboutir à de belles surprises. Toujours est-il qu’avec 34 minutes à répartir sur le poste 3, OG Anunoby ne pourra pas tout absorber. Le Brittish pourrait d’ailleurs former une jolie paire de freaks avec le produit d’Arizona à base de 220 kilos cumulés sur la balance et de grosse défense sur l’homme.

Peu importe l’identité de son successeur, il faudra quelques mois pour que les fans des Raptors fassent le deuil de Kawhi Leonard après la campagne idyllique qu’ils viennent de passer ensemble. Se barrer au retour de la lune de miel c’est quand même pas très classe.

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top