Spurs

Officiel : Marcus Morris rejoint les Spurs pour 2 ans et 20 millions de dollars, ce genre de bonne addition en scred

marcus morris

Marcus Morris aura droit à de belles petites missions made by Pop.

Source image : NBA League Pass

Sans énorme marge de manoeuvre mais avec tout de même pas mal de joueurs intéressés par leur franchise, les Spurs ont jeté leur grappin sur un ancien qui pourrait les aider la saison prochaine : coucou Marcus Morris, et bienvenue à San Antonio.

Voilà le genre de signature qui, sans faire trop de bruit, pourrait avoir de l’impact la saison prochaine en NBA. Comme nous allons le développer plus bas, Marcus représente un type de profil dont les Spurs ont besoin, et nul doute que Gregg Popovich trouvera le moyen de bien utiliser le frère de Markieff dans les mois à venir. D’abord, replaçons le contexte. Après avoir donné des tips à son frérot, puisque ce dernier a rejoint les Pistons un peu plus tôt dans la semaine, Marcus attendait sagement que Kawhi Leonard prenne sa décision. Histoire que les dominos tombent, et que les équipes avec de la place dans leur cap envoient un message clair sur le marché des agents libres. Clippers ? Lakers ? Raptors ? Malheureusement non, pas assez de place dans la banque et surtout d’autres priorités en tête, comme on l’a vu avec les récents mouvements réalisés par ces équipes. Des franchises moins médiatisées ces derniers temps allaient alors sortir de leur tanière pour réaliser de bonnes affaires, et comme souvent, ce sont les Spurs qui ont dégainé le téléphone le plus rapidement. En possesion de leur mid-level exception, les Texans ont immédiatement contacté l’agent de Marcus Morris et lui ont tout simplement proposé une pige dans leur région. Deux ans, 20 millions de dollars avec une player option sur la saison prochaine, Mac va poser ses valises à San Antonio. Nombreuses étaient les équipes qui voulaient récupérer l’intéressé, notamment après l’avoir vu démarrer sa saison passée en feu à Boston, mais peu souhaitaient craquer quasiment 10 millions la saison, soit leur MLE, sur ce joueur. Les Spurs n’ont pas vraiment hésité, et les voici désormais en compagnie du frère de Markieff, afin de booster un secteur intérieur toujours en besoin de talent.

Dès son arrivée chez les Spurs, Marcus va imposer une question à Pop et aux fans de la franchise noire et blanche. Quel poste, et donc quel rôle ? Même si Morris a déjà joué ailier, on a tendance à le voir nettement plus se donner sur le poste 4, lui qui a le corps pour défendre les joueurs plus grands et la mobilité qui va avec. Maintenant, quel temps de jeu et quelles responsabilités ? Sans avoir à révolutionner ses skills, les Spurs vont pouvoir compter sur les armes déjà montrées par Marcus depuis des années, c’est-à-dire son spacing, un peu d’isolation à mi-distance et des séquences défensives intrigantes. Mais en fait, il faudra surtout surveiller qui de lui ou de DeMarre Carroll rentrera durablement dans le coeur de Coach Pop. Signé récemment, Carroll est lui aussi capable de jouer ailier-fort même si son poste naturel est plutôt sur l’aile, et DeMarre ne voudra pas se faire chiper de minutes par le nouvel arrivant from Boston. Un problème de riche, en quelque sorte, et qui nous impose de devoir rappeler la profondeur de banc que Popovich pourra potentiellement posséder dans quelques mois. Aldridge en bas avec Poeltl derrière lui, Marcus Morris avec DeMarre Carroll et parfois du Rudy Gay, c’est typiquement le genre de rotation sans superstars mais avec des joueurs intelligents et polyvalent qui devrait permettre à San Antonio de rester relou dans les hauteurs de la Conférence Ouest.

Après une dernière saison à deux visages chez les Celtics, Marcus Morris débarque à San Antonio afin d’aider les Spurs à chambouler l’élite de l’Ouest. En attendant que Pop nous trouve le rôle parfait pour le barbu.

Source : The Athletic

1 Comment

1 Comment

  1. Bastien

    8 juillet 2019 à 12 h 17 min at 12 h 17 min

    Très bonne (et belle) opération pour les Spurs. Un poste 4 assuré, quelque soit le titu ou le remplaçant entre Marcus Momo ou Carroll. Il vaut encore ses 10M la saison (sur un contrat de deux ans uniquement hein) au vu de l’abattage défensif qu’il propose, de ses 12 points par match et de son adresse à 3pts. Dommage que Boston n’ait pas réussi à le resigner, il leur aurait pourtant fait du bien l’année prochaine pour suppléer Tatum en 4. Content pour lui qu’il se retrouve dans une franchise de papa, sérieuse où il aura toute sa place, plutôt qu’au Heat.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top