Los Angeles Clippers

Mfiondu Kabengele a marché sur les Lakers en Summer League : ça va les Clippers, elle était cool votre journée d’hier ?

Au soir d’une journée ayant fait la part belle à la course à l’armement entre les Clippers et les Lakers, la Summer League de Vegas nous offrait une affiche entre… les Clippers et les Lakers. NBA, where very amazing happens.

Pas de Kawhi Leonard, Paul George ou autre Lou Williams côté Clipeprs, évidemment, et pas de LeBron James ni d’Alex Caruso côté Lakers non plus, toutes ces stars se préservant bien sûr pour quatre confrontations de régulière qui s’annoncent d’ores et déjà mythiques. L’occasion donc, et c’est un peu le but de la Summer League, de découvrir les derniers arrivés dans la Grande Ligue et parmi eux un drôle de phénomène. Car vous allez vite devoir apprendre à connaître (et à écrire) Mfiondu Kabengele, 27ème choix de la dernière Draft et débarqué chez les Clippers pour jouer les energizers en sortie de banc. L’ancien étudiant de Florida State aurait très bien pu être péruvien d’origine tanzanienne et neveu d’Hasheem Thabeet mais il a finalement gagné le droit d’être… canadien d’origine congolaise, et neveu d’un certain… Dikembe Mutombo, plutôt pas mal niveau génétique. Pas aussi grand que Tonton, Kabengele a par contre beaucoup plus d’aisance balle en main, de quoi en faire pourquoi pas une alternative intéressante à Montrezl Harrell dans la famille des intérieurs sous acide.

Son match d’hier soir ? Son premier face à une adversité de niveau – presque – NBA ? Une mixtape de tout ce qu’un intérieur moderne doit savoir faire, avec toute la retenue nécessaire à un match de Summer League bien sûr. Jeu au poste, drive rapide, petit tir dans le périmètre et surtout une belle aisance sur le pick and roll, souvent terminé en haute altitude, dans la plus pure tradition de ce que le Staples Center avait l’habitude de voir il y a quelques années. Au final ? 21 points et 10 rebonds dont 6 offensifs, stat ultime afin de saisir le degré d’intensité du bonhomme. A mettre en relief évidemment avec le talent de ses adversaires du soir Nic Perkins, Jordan Caroline et Aric Holman, mais déjà un bel aperçu de l’intensité que le bonhomme est capable de déployer sur un parquet.

La conclusion parfaite d’une journée parfaite pour les Clippers. Signature de Kawhi Leonard, trade de Paul George, signature d’Ivica Zubac, et donc très bons débuts du rookie de service. Doucement les gars, vous allez commencer à faire des jaloux.

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top