Pistons

Officiel : Tim Frazier signe pour un an à Detroit, attention à l’embouteillage à la mène pour le petit homme

Tim Frazier

Petit par la taille, et presque pareil par le talent.

Source image : YouTube

L’ancien joueur des Bucks Tim Frazier vient de signer pour un an au au minimum vétéran chez les Pistons. Y’a un peu de place à se faire dans le roster mais pas tant que ça, alors au boulot Timmy.

Avec le départ de Ish Smith à Washington, une place s’est libéré dans le roster de Dwane Casey et c’est donc vers le meneur de 28 ans que Detroit se tourne, après l’acquisition un peu plus clinquante de Derrick Rose. Avec tous ces déménagements, Tim Frazier doit être maintenant un pro dans le domaine puisque les Pistons sont la cinquième équipe qui l’accueille en NBA depuis son arrivée dans la Ligue il y a quatre ans en tant que joueur non-drafté. Carrière un peu différente de celle de son homonyme Walt Frazier, légende des Knicks, mais on prend quand même. Meneur de – toute – petite taille, Tim Fraz sait se frayer un chemin dans la défense grâce à sa rapidité, qui l’aide également à piquer quelques gonfles en défense. Un peu comme Ish Smith quoi… Ses stats l’année dernière à Milwaukee ? 6,3 points et et 3,5 passes décisives en 17 minutes. Pour que vous sachiez de quoi il est capable, il a par exemple réalisé une énorme perf le 10 avril dernier, bandeau sur la tête, en plantant 29 points et 13 passes décisives sur le Thunder. Voici les dégâts qu’il peut faire quand on lui donne des minutes, des skills qu’il a déjà montré à plusieurs reprises depuis son arrivée chez les grands.

Frazier a du talent, c’est sûr, mais difficile de jouer des masses derrière deux joueurs comme Reggie Jackson et Derrick Rose. Avec un contrat d’un an au minimum vétéran, il ne s’attendra pas non plus à avoir les clés de l’équipe (et heureusement). Derrière sa tête de jeune homme ayant volé des bonbons se cache pourtant un joueur de 28 ans rempli de talent, véritable mobylette sur le parquet. Frazier pose donc ses valises dans une équipe qui a pour mission de faire mieux que la saison précédente, c’est-à-dire éviter de se faire sweeper sèchement en Playoffs au premier tour, une mésaventure qui avait à l’époque bien dû faire rire… Tim Frazier puisqu’il faisait partie des balayeurs à Milwaukee. Après une finale de Conférence avec les Bucks dans les pattes, même s’il ne devait pas rentrer chez lui très fatigué le soir, Frazier aura donc des choses à apprendre aux Pistons sur ce qu’il a connu l’année dernière, et c’est déjà pas mal.

Detroit récupère un joueur qui peut prendre très vite feu si on lui donne des minutes. Avec beaucoup de choses à prouver Tim Frazier pourra donner quelques maux de tête à Dwane Casey dès le Training Camp, c’est en tout cas l’objectif du natif de Houston. Un Spedifen pour le coach contre quelques minutes, c’est de bonne guerre non ?

Source texte : Yahoo Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top