Mavericks

Officiel : Boban Marjanovic signe aux Mavs pour 2 ans et 7 millions, c’est la fin de sa bromance avec Tobias Harris

Boban Marjanovic Tobias Harris

Maintenant il faudra attendre les vacances pour embraser les réseaux sociaux.

Source image : YouTube/ESPN

A moins que les Mavericks n’aient prévu de nous surprendre en annonçant un trade pour obtenir Tobias Harris et ses 180 millions de dollars sur cinq ans, c’est la fin de sa bromance avec Boban Marjanovic, qui arrive pour sa part dans le Texas de manière certaine.

L’annonce de la signature de Kyle O’Quinn ne nous laissait plus guère de doute au sujet du géant serbe et il s’agissait désormais de savoir où il allait partir cet été. C’est maintenant chose faite depuis que Shams Charania de The Athletic nous a annoncé que le point culminant de la NBA allait retourner dans la Conférence Ouest pour signer un contrat de deux ans à 7 millions de dollars avec les Dallas Mavericks. Tout d’un coup, on comprend mieux pourquoi Elton Brand n’a pas pu retenir son pivot dans la cité de l’amour fraternel. Avec tous les contrats signés à Philadelphie ces derniers jours, il n’y avait tout simplement plus de place pour autre chose qu’un contrat minimum. Or, même si Bobi adore Tobi, il n’était pas prêt à s’asseoir sur quelques millions de dollars très précieux lorsqu’il s’agit de se procurer du mobilier et des vêtements sur-mesure pour la vie de tous les jours. Au moins, il ne devrait pas trop galérer à manger à sa faim dans sa nouvelle ville si on se base sur la réputation des doses de viande texanes. De toute façon, Mark Cuban a forcément prévu de chouchouter sa nouvelle vedette qui devrait rapidement conquérir le cœur des fans de l’American Airlines Center.

Sur le parquet, c’est une bonne addition dans l’effectif de Rick Carlisle qui pourra compter sur un back-up intéressant et productif au poste de pivot. Néanmoins, la question se pose toujours concernant l’utilisation de Kristaps Porzingis qui jouait davantage les 4 fuyants à New York. Le Letton l’a dit lui-même, il pourra aider selon les match-ups mais on n’attend pas de lui qu’il se castagne avec des gars de 125 kilos pendant 30 minutes tous les soirs. Or, Dwight Powell qui vient d’être prolongé pour 33 millions de dollars sur trois ans n’est pas non plus un vrai 5 et il risque de souffrir en défense et au rebond face aux spécialistes et au big men grand format. On a connu plus serein avant d’entamer une saison où les Mavericks comptent bien devenir des contenders pour le titre si la Licorne est de retour à son meilleur niveau. Concernant Boban, il tournait à 7,3 points et 4,6 rebonds la saison dernière mais il n’a jamais joué plus de 12 minutes de moyenne depuis son arrivée dans la Grande Ligue en 2015. Cette année encore, il a montré ses limites lors des Playoffs et notamment dans sa propre moitié de terrain où le bilan des Sixers était schizophrénique en fonction de qui était sur le parquet en tant que pivot.

Il resterait à Dallas entre 19 et 22 millions de dollars à dépenser dans cette Free Agency mais cette somme ne devrait pas être allouée au poste de pivot. Petit casse-tête en perspective pour Rick Carlisle au moment de répartir ses minutes à l’intérieur mais on peut compter sur le coach historique des Mavericks pour s’en sortir. 

Source texte : The Athletic

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top