Mavericks

Officiel : Maxi Kleber a un blase de sandwich du McDo mais il a re-signé avec les Mavericks pour 35 millions sur 4 ans

Maxi Kleber

Tu me mettras un best-of Maxi Kleber, avec des frites et un Coca sans glace.

Source : montage McDonald's France / YouTube

Da-llas, ton univers impitoyaableuh, toudoum, toudoudoum, Da-llas, resigneuh vite tout ton rosteuuuuuur. On a un peu changé les paroles mais vous avez saisi l’essentiel : les Mavericks sont plutôt du genre actif sur le marché des transferts 2019. Porzingis ? Signé. Barea ? Signé. Finney-Smith ? Signé. Powell ? Signé. Curry du pauvre ? Signé. Plus que la signature en bas du contrat autorisant la construction d’une statue de Dirk Nowitzki de 2m13 à l’entrée de la salle des Mavs et on pourra dire que cette Free Agency est réussie.

Une fois n’est pas coutume, ce n’est ni Adrian Wojnarowski ni son padawan Shams Sharania qui a annoncé la nouvelle mais bien Marc Stein d’ESPN, à ne pas confondre avec Gérard Klein de Gulli :

Nouvelle signature donc à Dallas, avec le retour annoncé de l’ancien back-up de Dirk Nowitzki, qui deviendra très probablement… celui de Kristaps Porzingis. On quitte un grand blond un peu rouillé pour retrouver un très grand blond plutôt délié, big up la belle upgrade. Allemand comme l’autre (vous aurez compris que l’on ne parle absolument pas d’Oliver Kahn), Maxi Kleber fait le bonheur des Mavs depuis deux ans dans un rôle d’éboueur/marsupilami/sniper, oui ça existe, spécialiste d’un peu tout au service d’un Rick Carlisle qui n’aime rien de moins que ce genre de mec polyvalent. Plutôt logique donc de voir la franchise texane miser sur lui pour quatre ans, et c’est donc probablement dans la second unit de Dallas que Maxouille s’éclatera cette année encore, aux côtés de… bah bon courage pour ressortir un starting five en fait, y’a trop de joueurs moyens/bons dans le roster. Ah oui tiens, on me fait signe dans l’oreillette que Dorian Finney-Smith le magnifique a également paraphé un nouveau contrat de 12 millions sur 3 ans, décidément on ne sait plus où donner de la tête chez les Mavericks fans.

Maxi Kleber apportera en tout cas son pep’s et son jump à une équipe assez intrigante sur le papier et sera cette fois-ci la seule caution allemande de l’effectif des Mavs, rôle joué depuis 1998 (!) par qui vous savez. Les fans de Dallas peuvent être rassurés, les amateurs de Top 10 aussi, et cette envie de progresser dans la durée est en tout cas tout à l’honneur de Mark Cuban, à l’heure où un paquet de franchises ont une fois de plus fait exploser leur groupe histoire de se mêler au plus vite à un autre genre de guerre que celle à la douzième place que les Mavs risquent encore de mener cette saison.

6,8 points et 4,6 rebonds par match en 21 minutes ont donc suffi au front office texan pour proposer un sympathique pactole à l’homme au blase de sandwich. 6,8 + 4,6 + 21 = 32, on vient peut-être de comprendre comment fonctionnent les contrats en NBA. Enfin presque tous.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top