News NBA

Nikola Mirotic va finalement s’engager avec… Barcelone : c’est donc si excitant que ça de jouer avec Neymar ?

Neymar

C’est l’histoire d’un Espagnol qui peut prendre 45 millions…

Source image : YouTube

Il faisait partie des free agents dont pas mal de monde parlait, après une saison 2018-19 aboutie entre les marécages de lose de la Louisiane et les forêts victorieuses du Wisconsin. Nikola Mirotic avait de quoi faire grimper les enchères mais c’est donc finalement en Europe qu’il poursuivra sa carrière. Un choix aussi étrange que sa tête le jour où il est revenu débarrassé de sa barbe.

Il aurait aisément pu aller chercher un contrat bien juteux. L’idée du côté du Jazz était par exemple de lui proposer un petit 45 millions des familles sur trois ans, plutôt agréable au moment de sortir sa CB à la caisse du Auchan de Salt Lake City. Vrai scoreur, capable d’apporter un spacing devenu essentiel dans la NBA d’aujourd’hui et nous ayant fait découvert une belle présence défensive depuis quelques temps déjà, l’international espagnol avait donc toutes les raisons de prolonger son bail avec la NBA. Sauf qu’après cinq ans dans la Grande Ligue c’est donc vers un club européen que Niko va migrer cet été. Pas n’importe quel club en revanche puisque c’est à Barcelone que l’ancien barbu enfilera désormais ses perliches, dans son Espagne non-natale, au sein de l’un des plus grands clubs d’Europe, et aux côtés du meilleur meneur au monde parmi les meneurs prénommés Thomas.

Challenge forcément aussi humain que financier même si l’on sait que le compte en banque du Barca est un peu plus fourni que celui de la section féminine de Noisy-le-Sec, et une belle surprise donc de la part d’un mec dans la fleur de l’âge (28 ans) et qui a encore quelques skills à faire valoir en NBA, surtout quand on sait qu’il lâchait en début de saison… ses meilleures stats en carrière aux côtés de la star des Pels (Jrue Holiday hein). Nikola Mirotic évoluera en tout cas dans un club ayant vu passer des légendes du game comme Manu Petit, Christophe Dugarry, Jordi Cruyff ou Frederic Déhu. Plus sérieusement le garçon va donc retrouver son pays d’adoption et une certaine forme – on imagine – de confort, loin des paillettes – façon de parler – de l’Utah ou d’un autre état cain-ri.

Thomas Heurtel prolongé et Nikola Mirotic signé, voilà encore une bonne raison de consolider l’amitié franco-espagnole qui nous est si chère. Pas sûr que ça enverra de gros alley-oops vu la détente de Niko, mais la pioche est en tout cas très bonne pour Barcelone et la perte l’est tout autant pour la NBA. Reste à savoir si tout ça n’est qu’une passade, un peu comme un break entre un mec et une nana qui veulent  juste pimenter leur vie, ou si cette décision est la première étape d’une nouvelle carrière européenne pour le meilleur ami de Bobby Portis.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top